La marque de vêtements canadienne Canada Goose a déposé son dossier d'introduction en Bourse auprès de l'autorité américaine des marchés financiers (SEC).   

La société sera cotée à la Bourse de New York et à la Bourse de Toronto sous le sigle "GOOS".

Canada Goose a indiqué vouloir lever 100 millions de dollars, mais c'est un prix de base susceptible de changer.

Canada Goose a dégagé un bénéfice net de 26,5 millions de dollars sur un chiffre d'affaires de 290,8 millions de dollars.

De 2014 à 2016, le chiffre d'affaires a connu une croissance annuelle de 38,3%, selon ces documents.

La société dit chercher à se développer à l'international.

"Nous avons rapidement développé notre chiffre d'affaires numériques, qui atteint 33 millions de dollars sur l'exercice fiscal 2016, soit 11,4% de notre chiffre d'affaires consolidé", indique Canada Goose dans un communiqué. "Nous avons par conséquent lancé de nouveaux magasins en ligne au Royaume-Uni et en France et prévoyons de continuer à lancer de tels sites marchands dans de nouveaux marchés."

La société ambitionne aussi de se développer au-delà de ses parkas emblématiques.

"Notre stratégie est de répondre de manière sélective à la demande des consommateurs pour des produits fonctionnels dans des catégories limitrophes", précise la société. "Nos études de marchés montrent que les consommateurs cherchent des produits Canada Goose supplémentaires, notamment dans des catégories clés comme les produits tricotés, les polaires, les chaussures, le bagage et la literie."

La banque canadienne CIBC Capital Markets est la principale banque conseil sur l'opération, accompagnée de Crédit Suisse, Goldman Sachs et RBC Capital Markets.

Bank of America Merrill Lynch, Morgan Stanley, Barclays, BMO, TD, Wells Fargo, Baird, Canaccord Genuity, et Nomura sont aussi impliquées.

Version originale: Portia Crowe/Business Insider