A l'approche de la quatrième révolution industrielle, de nombreuses entreprises sont à la recherche de talents dans le digital notamment dans le big data et l'intelligence artificielle.

Mais certains profils sont encore très rares.

Selon une étude récemment publiée par le groupe de RH Teaminside, cette pénurie de personnes qualifiées dans les métiers du digital s'explique par "le manque perçu de formation adéquate, la faible notoriété et le problème d'identification à ces nouvelles professions".

Ainsi, les entreprises sont prêtes à payer très cher pour recruter ces perles rares.

Même en début de carrière, avec moins de trois ans d'expérience, la grille de rémunérations grimpe très vite pour certains métiers du digital, notamment pour les spécialistes de la data. 

Voici les métiers les mieux payés — 32.000 euros à 65.000 euros — dans le digital en 2018 en début de carrière (0-3 ans d'expérience), selon l'étude de Teaminside. 

Data miner — 35 à 45k€

REUTERS/Jose Luis Saavedra

Son rôle est d'explorer les données à sa disposition pour trouver celles qui peuvent aider une entreprise.

Business Developer — 35 à 45k€

Sa mission est de mettre en place une stratégie de développement commercial pour son entreprise. 

Chef de projets AMOA (Assistance à maîtrise d'ouvrage) — 35 à 45k€

Son rôle est d'accompagner les clients dans la mise en oeuvre dans leurs projets de transformation de process. 

Chef de projet CRM — 35 à 45k€

Pexels

Il ou elle est responsable de la relation client. Pour ce faire, il ou elle doit être à l'écoute du client dans le but de le fidéliser. 

Growth hacker — 35 à 45k€

Son rôle est d'accélérer la croissance d'une entreprise grâce à un ensemble de techniques de marketing.

Chef de projet SEO/SEA — 35 à 45k€

REUTERS/Charles Platiau

Sa mission est de gérer l'ensemble des actions de référencement dans les moteurs de recherche de vos clients. 

Web analyst — 35 à 45k€

Il ou elle doit décrypter et analyser les comportements des internautes sur le web. A partir de ses observations, il ou elle doit proposer aux clients des solutions pour augmenter le trafic d'un site web. 

Account manager — 38 à 42k€

Pexels

Son rôle de gérer un portefeuille de clients et doit veiller à ce que ces derniers soient satisfaits des services proposés.

Data analyst — 40 à 55 k€

Il ou elle analyse les données issues généralement d'une seule source pour identifier les manières d'optimiser l'activité d'une entreprise.

Product owner, product manager, chef de produit — 42 à 55k€

Merlyn Deng est product manager chez Facebook. Facebook/Merlyn Deng

Il ou elle est en charge du développement d'un produit. 

Data scientist — 45 à 65k€

Son rôle est d'explorer et d'analyser une masse de données provenant de diverses sources pour proposer les meilleures stratégies de développement pour une entreprise.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Mines ParisTech lance un diplôme en IA dès la rentrée prochaine — voici ce que vous pourrez y apprendre

VIDEO: Les entrepreneurs doivent compenser le travail insuffisant du gouvernement — Richard Branson explique pourquoi