Le phénomène d'érosion et les catastrophes naturelles — comme les ouragans — sont responsables de la réduction de la surface des terres. 

Selon les données de la Banque Mondiale et mises en forme par Statista, certains pays ont perdu une partie non-négligeable de leurs terres depuis 1961. 

Parmi les 223 pays analysés, 37 ont vu leur superficie diminuer, 151 sont restés stables et 20 autres ont vu leur surface agrandie. 

On compte dans la liste des pays ayant perdu de la surface de nombreux Etats insulaires: la réduction de superficie s'explique en grande partie par la montée des eaux, causée par le réchauffement climatique.

Voici les 15 pays dont la superficie a le plus rétréci depuis 1961, par ordre croissant.

15. Japon — Part de la superficie perdue: -0,58% 

REUTERS/Kim Kyung-Hoon

14. Salvador — -0,62%

REUTERS/Jose Cabezas

13. Azerbaïdjan — -0,67%

Pixabay

12. Irak — -0,70%

REUTERS/Alaa al-Marjani

11. Suède — -0,73% 

10. Macédoine — -0,83%

9. Cuba — -0,89%

REUTERS/Tomas Bravo

8. Seychelles — -1,09% 

Pixabay

7. Bulgarie — -1,87%

Pixabay

6. Îles Anglo-Normandes — -2,06% 

Pixabay

5. Vietnam — -4,74% 

3. Equateur — -10,29% 

Pixabay

2. Bhoutan — -18,42%

1. Saint-Christophe-et-Niévès — -25,71%

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 73 séries originales de Netflix à voir, de la moins bonne à la meilleure

VIDEO: Voici le premier pipeline à bière — il se trouve en Belgique et peut transporter 3785 litres par heure