Londres n'est plus la première place financière mondiale. New York a supplanté la City, selon le dernier classement du think tank londonien Z/Yen, publié mercredi 12 septembre et réalisé notamment en fonction de l'importance des infrastructures et du personnel qualifié présents dans chaque ville. 

La capitale de la Grande-Bretagne subit les départs de nombreux banquiers, en prévision de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE).

Beaucoup d'établissements financiers ont déjà commencé à transférer certaines de leurs activités et leurs effectifs dans d'autres villes d'Europe, depuis le vote en faveur du Brexit, pour préserver leur accès au marché unique européen. 

La place financière de Francfort fait partie des principaux bénéficiaires de ces délocalisations. La ville allemande, qui abrite le siège de la Banque centrale européenne (BCE), a ainsi progressé de dix places dans le classement de Z/Yen, comparé au précédent rapport du think tank, publié en mars 2018.

Dans le même temps, Paris n'a gagné qu'une seule place. La capitale française constitue le cinquième centre financier d'Europe, derrière Londres, Zurich, Francfort et le Luxembourg, et figure en 23e position du classement des 100 plus importantes places au monde. 

Côté asiatique, Shanghai est passée devant Tokyo. Cinq villes chinoises apparaissent au total dans le top 20, soit autant que de villes américaines. 

Voici les 19 premières places financières au monde, selon Z/Yen, et l'évolution de leur rang par rapport au précédant classement publié par le think tank en mars dernier: 

19. Canton (Chine): +9 places

18. Vancouver (Canada): +3

17. Chicago (Etats-Unis): -3

Chicago. Pixabay/Pexels

16. Los Angeles (Etats-Unis): +1

15. Dubai (Emirats arabes unis): +4

14. San Francisco (Etats-Unis): -6

13. Boston (Etats-Unis): -3

12. Shenzhen (Chine): +6

11. Toronto (Canada): -4

10. Francfort (Allemagne): +10

9. Zurich (Suisse): +7

8. Pékin (Chine): +3

7. Sydney (Australie): +2

6. Tokyo (Japon): -1

5. Shanghai (Chine): +1

4. Singapour: idem

3. Hong Kong (Chine): idem

2. Londres (Royaume-Uni): -1

1. New York (Etats-Unis): +1

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : BREXIT: Des milliers de banquiers vont quitter Londres — voici les établissement qui vont renforcer leurs effectifs à Paris

VIDEO: L'Airbus du futur dispose d'un spa et d'une salle de sport, mais manque de fenêtres