Voici 5 conseils importants pour réussir un pitch selon les finalistes françaises d'une compétition d'innovation avec 34.700 participants

Pawena, Oumika et Noémie (à gauche) et Nelly, Emeline et Léa (à droite) forment les deux équipes françaises qualifiées à la finale internationale de L'Oréal Brandstorm. Facebook/L'Oréal Brandstorm

  • Deux équipes d'étudiantes françaises ont représenté la France à la finale internationale de L'Oréal Brandstorm, un concours d'innovation organisé par le groupe pour détecter des talents auquel 34.700 étudiants du monde entier ont participé.
  • Elles ont dû imaginer un concept sur le thème du salon de coiffure du futur et le présenter à un jury en moins de cinq minutes.
  • Elles nous donnent les conseils à suivre pour réussir à pitcher son idée ou son projet.

Présenter une idée devant ses supérieurs lors d'une réunion ou un projet de startup devant des investisseurs potentiels est un exercice périlleux où rien ne doit être laissé au hasard.

Ces étudiantes françaises ont surmonté ces obstacles et sont arrivées en finale de la compétition internationale L'Oréal Brandstorm, un concours d'innovation organisé par le géant des cosmétiques sur le thème du salon de coiffure du futur et qui a réuni 34.700 étudiants de près de 2000 écoles.

Pour en arriver là, elles ont d'abord participé à la compétition française, et présenté leur pitch sur scène, devant une centaine de personnes, lors de la finale nationale.

Leur succès lors de cette première étape les a menées à la finale internationale de la compétition, organisée à Paris le 17 mai, avec 50 équipes venues du monde entier.

Elles y ont présenté leur idée devant un jury en cinq minutes, suivi d'une courte séance de questions-réponses.

Noémie, Oumika et Pawena ont 21 ans et sont étudiantes à l'IESEG, une école de commerce située à Lille. Pour Brandstorm, elles ont imaginé le Carousel Expert, un concept de station connectée unique où s'installe le client et qui permet au coiffeur d'effectuer toutes les actions qu'impliquent une prestation (choix de la coupe ou de la couleur, coiffage, shampoing) sans se que le client ait à se déplacer.

Nelly et Léa, toutes deux 23 ans, forment avec Emeline, 24 ans, la deuxième équipe française. Elles sont étudiantes à l'EM Lyon et ont imaginé The Vision Hair, un jeu en réalité augmentée à l'esthétique rétro pour promouvoir les produits de L'Oréal dans les salons de coiffure chinois. Elles font partie des six finalistes qui ont pitché leur idée sur scène lors de la dernière étape de la finale internationale de la compétition. Vous pouvez regarder leur présentation en vidéo (en anglais) ici.

Voici les différents conseils que les membres des deux équipes nous ont donné pour réussir à pitcher une idée et arriver en finale d'une compétition internationale.

Beaucoup vous entraîner

Même si l'équipe Carousel Expert s'est inscrite au concours tardivement et a préparé sa candidature en deux semaines, ses membres se sont beaucoup préparées avant le jour J. "On se retrouvait tous les jours pendant une semaine autour d'une table pour brainstormer toute la journée", se remémore Pawena. 

"On s'est beaucoup entraînées pour être sûres de pas avoir de problème le jour J devant le jury, pas avoir de trou", ajoute Noémie.

Nelly et Léa de l'équipe The Vision Hair avouent, quant à elles, que le concours pouvait parfois les mettre dans une situation stressante — comme lors de la finale nationale où elles devaient faire leur pitch devant une centaine de personnes. Selon elles, il est donc important de répéter au maximum, pour ne rien laisser au hasard.

Utiliser vos connaissances et les ressources à votre disposition à bon escient

"Apprendre quelque chose en classe et ensuite l'appliquer n'est pas donné à tout le monde", admet Pawena de l'équipe Carousel Expert. Participer à ce concours leur a donc permis de mettre en pratique toute cette théorie.

Même approche du côté de l'équipe The Vision Hair, qui explique s'être également appuyée sur leurs cours et leurs recherches personnelles. Nelly et Léa ont pu passer un semestre à Shanghai à l'automne 2017, et elles ont utilisé cette spécificité à leur avantage. "On avait des cours sur les habitudes des consommateurs, sur le luxe, la beauté", racontent-elles. Elles ont pu ainsi appliquer leurs connaissances du marché chinois à leur projet, en utilisant par exemple le réseau social WeChat, très utilisé dans le pays, comme plateforme.

Comprendre qui sont vos interlocuteurs

L'équipe The Vision Hair a étudié son interlocuteur pour préparer leur pitch. Nelly et Léa révèlent qu'elles ont ainsi veillé à utiliser les bons mots dans leur présentation, des termes qui correspondent à l'identité de L'Oréal.

Noémie de Carousel Expert affirme avoir appliqué une stratégie similaire: "on a pas eu de mentor, de professionnel de L'Oréal qui nous aidait dans notre projet", dit-elle. "On a dû chercher par nous même, sur YouTube, des vidéos de finalistes des éditions précédentes pour voir le niveau, ce qu'ils faisaient, quelles étaient les attentes de L'Oréal."

Tourner les questions qu'on vous pose à votre avantage

Si votre pitch s'achève par une séance de questions-réponses, utilisez celle-ci comme un moyen de continuer votre discours. 

"C'est toujours important de dire 'merci' après avoir reçu une question", conseille Oumika de l'équipe Carousel Expert. En effet, cela permet de prendre un moment pour réfléchir avant de se lancer dans une réponse.

Cela permet également de rester serein. "Pendant notre coaching on pouvait être agressives en répondant aux questions car on défend notre projet, notre bébé qu'on porte depuis des mois", explique Pawena.

Ensuite, donnez une réponse qui correspond au message que vous souhaitez transmettre. Pour éviter les questions pièges, il faut se préparer à toutes les éventualités."On a préparé beaucoup de questions à l'avance", détaille Noémie. "Peut être une centaine de questions possibles écrites sur un fichier pour être prêtes à tout."

Elles ont d'ailleurs volontairement omis certains points de leur présentation afin que le jury commence par leur poser des questions évidentes auxquelles elles ont les réponses, et ainsi garder au mieux le contrôle.

Bien construire votre présentation

Vu le peu temps imparti, il est primordial de calibrer sa présentation parfaitement. "C'est important d'avoir un pitch concis et efficace", confirment Nelly et Léa. Avant de détailler la cible visée par ce projet, et quel est son business model, il faut "commencer par une accroche", explique Oumika de l'équipe Carousel Expert. Il faut ensuite "exposer les problème que notre projet entend résoudre, puis les solutions". Et, "c'est très important, à la fin, revenir vers l'accroche du début", pour refermer la boucle, créer un cycle, conclut-elle.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il y a une raison psychologique qui explique pourquoi être ouvert à l'échec permet d'avoir un succès incroyable

VIDEO: Découvrez l'école maternelle norvégienne où les enfants font classe en extérieur quel que soit le temps

Nouveau ! Découvrez BI Intelligence Profitez dès maintenant de notre offre de lancement ›

Contenu Sponsorisé

Le programme d'accompagnement des Prix EDF Pulse est un 'accélérateur de notoriété' pour les startup — voici comment il fonctionne

  1. vighetti

    Très bon texte

  2. Oancea

    Très bien

  3. Gred

    Très intéressant

Laisser un commentaire

Copyright © 2016 Business Insider Inc. Tous droits réservés. Conditions d'utilisations | Charte de protection des données | Publicité

Editions Internationales US UK DE FR AUS ID IN MY SG PL SE NL