Des journées de formation qu'on attend avec impatience. Getty

La gestion du personnel 2.0 a besoin d'une démocratisation des connaissances afin de stimuler des salariés intelligents et mordus de numérique – et cela signifie que les entreprises doivent changer leurs méthodes de travail. Il est temps que les responsables des Ressources Humaines adoptent une nouvelle vision du talent et mènent des initiatives axées sur les salariés qui profiteront tant aux collaborateurs qu'aux résultats de l'entreprise.

Un nouveau rapport d'Oracle: HR in 2017: championing a digital future in the boardroom (Les RH en 2017: l'avenir numérique se construit dans les conseils d'administration) traite de ces changements et souligne deux conditions essentielles: écouter les besoins des salariés et tenir le rythme de l'évolution constante à l'ère du numérique.

Joachim Skura, directeur de la stratégie chez Oracle HCM, a contribué à ce rapport. Il explique comment le concept de la démocratisation des connaissances bouleverse l'organisation traditionnelle, et dévoile trois choses importantes à savoir sur l'avenir des ressources humaines.

1. Vous pouvez vraiment faire avancer votre carrière en faisant preuve d'initiative

Quand le service des ressources humaines vous a-t-il appelé pour vous donner des conseils utiles sur les cours à suivre pour votre développement personnel? Jamais? Outre les formalités administratives, les salariés interagissent rarement avec l'équipe des RH pour ce qui compte vraiment. Et si les nouvelles technologies permettaient de rediriger la responsabilité de l'équipe des RH sur le salarié lui-même? Les services des RH s'occupent souvent de centaines de personnes, et à l'échelle de l'individu cela peut se traduire par une expérience anonyme. Que se passerait-il si le salarié était aux commandes, et pouvait prendre l'initiative de faire avancer sa carrière?

C'est aujourd'hui possible grâce aux outils numériques, et cela se traduira par une expérience plus personnalisée, axée sur l'analyse et les données. Selon Skura, c'est cela, la démocratisation des connaissances.

La technologie du cloud permet aux individus de travailler à atteindre leurs objectifs de carrière. "L'intranet peut aujourd'hui être adapté sur mesure à vos besoins spécifiques", dit-il. "Les solutions HCM d'Oracle proposent de nombreuses façons de le faire. Imaginez que vous recevez des tutoriels vidéo qui vous intéressent, que vous avez accès à des chatbots adaptés à vos besoins, que vous pouvez bénéficier de conseils personnalisés sur les cours à suivre — la personnalisation grâce aux données est en train de révolutionner le développement personnel."

2. La réalité virtuelle change la donne pour l'actualisation des compétences 

La réalité virtuelle offrira une infinité de possibilités pour la formation du personnel 2.0.

Le catalogue de cours de formation et les séances de groupe appartiennent déjà au passé. Les séances de formation en réalité virtuelle offriront aux salariés une expérience plus personnalisée et plus pertinente. 

Apprendre est difficile, et requiert des efforts, mais aujourd'hui, les outils numériques peuvent en faire un processus ludique — et les RH n'auront plus besoin d'en contrôler l'accès. Par exemple, apprendre une langue deviendra une expérience plus immersive et personnelle. 

"Vous pouvez commander une caipirinha dans un bar au Brésil pour pratiquer votre portugais. Imaginez les possibilités qui s'ouvrent pour apprendre une nouvelle langue avec un casque de réalité virtuelle, cela va complètement changer la donne", assure Skura.

Les plateformes intégrées permettront aux organisations d'être plus flexibles, et de donner à leurs salariés les moyens de se prendre en charge. Et dans Oracle, les informations seront présentées et mises à disposition de façon intuitive, ajoute-t-il.

Skura prévoit que la prochaine étape, après les vidéos individuelles et la réalité virtuelle, sera l'intelligence artificielle (IA), avec des robots doués de parole et des hologrammes en 3D qui enseignent l'espagnol.

L'émergence de l'intelligence artificielle et la croissance de l'automatisation sur le lieu de travail seront des sujets de débat brûlants dans la quête des entreprises pour travailler de façon plus intelligente.

3. Tirez le meilleur parti des données pour prendre de meilleures décisions

L'analyse des données n'est plus la prérogative de la direction, et vous serez en mesure d'identifier les bonnes idées et de mieux vous préparer. Une nouvelle génération de puissantes capacités d'analyse permet aux entreprises et aux dirigeants des RH de prendre des décisions mieux informées sur les salariés, en grande partie parce qu’ils perçoivent les facteurs tels que l'investissement personnel et le bien-être comme appartenant à la sphère de l'instinct, plutôt que des quantités chiffrables.

"Pour les responsables des RH, il est temps de se rappeler que la fortune sourit aux audacieux", recommande Skura. "Pour l'entreprise et sa rentabilité, innover dans la gestion des talents est une question de bon sens, et il appartient aux services des RH d'aider les employeurs à investir dans les stratégies et les outils qui amèneront un changement positif."

Les responsables des RH ont la tâche difficile de défendre une culture plus axée sur les salariés, et les technologies d'analyse actuelles leur permettent d'avancer des arguments convaincants, fondés sur des données objectives.

Pour en apprendre davantage sur l'avenir des RH, lisez le rapport complet ici.

Cet article est parrainé par Oracle HCM.

Sondage sur la technologie et le lieu de travail