Les crypto-monnaies sont très volatiles. Et depuis le début de l'année, leurs cours sont souvent orientés à la baisse, après avoir atteint un sommet fin 2017. Mais depuis une semaine, les monnaies virtuelles remontent la pente.

Le bitcoin a ainsi pris plus de 20% depuis le 14 juillet, pour s'établir autour 7480 dollars vendredi 20 juillet. Il était tombé jusque sous les 6000 dollars fin juin.

D'autres crypto-monnaies suivent une tendance similaire, bien que la progression de leur cours ne soit pas toujours aussi nette. L'Ethereum a ainsi pris 9,7% sur une semaine, à 18h10 vendredi, et le Litcoin 13,9%.

Plusieurs raisons peuvent venir expliquer cette évolution et ce regain d'optimisme autour des crypto-actifs. A commencer par l'intérêt manifesté par divers acteurs de la finance "classique"  pour les devises virtuelles, au cours des derniers jours.

Cours du bitcoin sur une semaine, à 17h25, vendredi 20 juillet 2018. Markets Insider

Le plus important gestionnaire d'actifs au monde, BlackRock, a ainsi mis en place une équipe dédiée aux crypto-monnaies, signalait Financial News le 16 juillet. Dans un premier temps, le gérant de fonds américain devrait se contenter d'explorer divers projets autour des crypto-actifs et de la blockchain, la technologie décentralisée sur laquelle repose les monnaies virtuelles. Mais l'idée est ensuite d'investir sur ce marché. 

C'est un vrai revirement dans la façon dont BlackRock perçoit les devises 2.0. L'année dernière, son patron Larry Fink avait qualifié le bitcoin d'outil pour "blanchir de l'argent", rappelle Les Echos.

Début mai 2018, la banque Goldman Sachs avait déjà annoncé vouloir faire des opérations sur des produits financiers liés aux crypto-monnaies.

Bientôt un ETF bitcoin?

L'autre raison principale qui semble influer sur les cours, notamment celui du bitcoin, concerne la création éventuelle d'un ETF Bitcoin, soit un fonds indiciel corrélé au cours de cette crypto-monnaie. 

La Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme américain des marchés financiers, est censé se prononcer mi-août sur la création de cet ETF. Jusqu'à présent, la SEC s'est toujours opposée à la mise en place de ce type de produit financier pour les devises virtuelles, en dépit de plusieurs demandes en ce sens, dont une portée par les frères jumeaux Winklevoss.

Si le régulateur américain rejetait cette nouvelle tentative, les cours pourraient repartir à la baisse, voire chuter. Malgré la remontée des derniers jours, les crypto-monnaies ont encore du chemin avant de retrouver leur valeur de début janvier. Le bitcoin, par exemple, affiche toujours une baisse de près de 45% de sa valeur depuis le début de l'année.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les cours du Bitcoin et de l'Ethereum plongent après un nouveau braquage à 31 M$

VIDEO: Les chambres de cet hôtel sont décorées comme dans Harry Potter — vous y accédez par une bibliothèque secrète