Elon Musk pense que l'IA mènera à la 3ème Guerre Mondiale — mais c'est à prendre avec des pincettes

Elon Musk intervient à l'International Space Station Research and Development Conference à Washington, le 19 juillet 2017. REUTERS/Aaron P. Bernstein

Elon Musk, l'entrepreneur et milliardaire à l'origine d'entreprises comme PayPal, Tesla et SpaceX, a une fois de plus prévenu que l'intelligence artificielle (IA) représente une menace pour l'existence de l'humanité.

Cette fois-ci, il a tweeté qu'elle pourrait conduire à une troisième Guerre mondiale, après que le président russe Vladimir Poutine déclare devant des étudiants, la semaine dernière, que le pays avec la meilleure intelligence artificielle deviendrait "le maître du monde." 

Elon Musk a tweeté un article sur la déclaration de Poutine en ajoutant: "La bataille pour la supériorité de l'intelligence artificielle au niveau national est la cause la plus probable d'une 3e Guerre mondiale à mon avis."

Musk a régulièrement averti sur des scénarios catastrophe liés à l'intelligence artificielle, même si personne ne sait aujourd'hui jusqu'où cette technologie ira et qui cherchera à s'en emparer et comment. 

Les machines auto-pensantes les plus intelligentes d'aujourd'hui sont toujours incapables d'accomplir plus d'une tâche et elles servent à un nombre limité de choses. Une IA peut aujourd'hui apprendre comment jouer à un jeu de société, par exemple, mais la même IA ne peut pas apprendre comment épeler un mot ou réaliser une opération. C'est une des grandes limitations de l'IA aujourd'hui. 

Plusieurs experts en IA, dont le DG de Google DeepMind Demis Hassabis et le cofondateur de Skype Jaan Tallinn, pensent que les machines apprendront à terme comment briller dans une série de tâches, dépassant ainsi les humains pour devenir "superintelligents". Mais le calendrier pour cette évolution varie beaucoup, oscillant entre 30 à 50 ans et plus de 100 ans.

Musk a plus de 12 millions d'abonnés sur Twitter et il y a un risque que ses commentaires poussent le régulateur à chercher à freiner le développement de l'IA alors qu'elle est en train de prendre son essor. Ce serait dommage vu le potentiel énorme de l'IA pour améliorer nos vies. Les entreprises opérant dans le secteur pensent qu'on peut s'en servir pour développer de nouveaux remèdes qui sauvent des vies ou diminuer la consommation d'énergie au niveau de pays entiers. 

Il y a bien sûr un grand nombre de sujets plus importants pour l'humanité, comme la perspective d'une guerre nucléaire avec la Corée ou la lutte contre le réchauffement climatique, qui est déjà en train de coûter des vies à des des milliers de personnes lors d'événements météorologiques extrêmes.  

Il existe aussi des efforts pour s'assurer que l'IA reste sûre et profitable à l'humanité. Le Partnership on AI, par exemple — qui regroupe Microsoft, Amazon, Google, DeepMind et d'autres— coopère pour essayer de déterminer s'il est possible de programmer une intelligence artificielle avec des règles éthiques (et ce que ces dernières devraient être) et comment éviter que l'IA soit utilisée par des terroristes et d'autres groupes.

Version originale: Sam Shead/Business Insider UK

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Ce champ photovoltaïque ressemble à un panda vu du ciel — une entreprise chinoise souhaite en bâtir une centaine à travers le monde

Contenu Sponsorisé

Voici comment la voiture se transforme en assistant intelligent

  1. Jef45

    Microsoft, Amazon..., pour mettre au point une IA éthique... ouaf, ouadf 🙂

Laisser un commentaire

Copyright © 2016 Business Insider Inc. Tous droits réservés. Conditions d'utilisations | Charte de protection des données | Publicité

Editions Internationales US UK DE FR AUS ID IN MY SG PL SE NL