Elon Musk veut coloniser Mars avec SpaceX. Getty Images/Shutterstock/NASA; illustration by Dave Mosher/Business Insider

En septembre, le patron de la tech Elon Musk est monté sur une scène à Guadalajara au Mexique et il a décrit comment il envisageait la colonisation de Mars avec son entreprise SpaceX.

Ce discours était audacieux pour plusieurs raisons. D'abord, parce que le plan en lui-même est ambitieux — Musk veut transporter un million de personnes sur la planète rouge pour un coût entre 100.000 et 200.000 dollars par personne. Ensuite, il a fait ce discours quelques semaines seulement après l'explosion d'une fusée SpaceX au décollage

Elon Musk vient de rédiger un nouvel article dans lequel il explose sa vision la plus récente de Mars.

L'article, publié dans la revue de juin de New Space, semble être un résumé du discours de septembre de Musk (voir le transcript en entier). Musk y déroule un argumentaire pour la réutilisation de fusées afin de diviser par mille le coût des vols. 

L'article contient également des ébauches de l'immense vaisseau spatial qu'il veut construire.

Bien que cette nouvelle publication ne présente pas beaucoup de nouveautés, certaines choses importantes ont évolué depuis septembre 2016.

Déjà, Musk a affiné un peu plus ses idées pendant une séance de questions-réponses sur Reddit en octobre. Il a expliqué qu'il y aurait quatre étapes à la colonisation de Mars, comment il comptait créer du pétrole et de l'air sur cette planète, et il a dévoilé le nom du gros vaisseau: Heart of Gold, en hommage au livre de science-fiction "The Hitchhiker's Guide to the Galaxy".

Le grand réservoir en fibre carbone. SpaceX

Dans son discours, Musk avait également parlé d'un réservoir à carburant géant pour son vaisseau spatial. Ce réservoir colossal, fait entièrement de fibre carbone, a réussi un test très important de pression en novembre dernier.

De plus, l'enquête sur la fusée Falcon 9 qui a explosé au décollage au Cape Canaveral en Floride a été clôturée en janvier de cette année, et SpaceX a recommencé à en envoyer dans l'espace.

SpaceX est également en pleine période de recrutement: il y a 487 postes à pourvoir à ce jour, la majorité dédiée à l'exploration de mars.

L'entreprise de Musk se prépare à mettre en place son plus gros système de lancement, le Falcon Heavy. Dans un tweet du 8 juin dernier, le DG de SpaceX a dit qu'elle pourrait s'envoler d'ici septembre 2017.

Si tout se passe bien, le Falcon Heavy pourrait envoyer deux passagers sur la lune en 2018.

Version originale: Dave Mosher/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Cette captivante photo d'une fusée SpaceX prise juste avant son atterrissage a quelque chose de spécial