Une enquête menée auprès de 256 employés d'Amazon à Montélimar dit que beaucoup ne dorment plus, ont interdiction de parler ou sont contrôlés pendant leurs pauses

Manifestations contre les conditions de travail chez Amazon à Berlin, 24 avril 2018. REUTERS/Fabrizio Bensch

Les conditions de travail dans un entrepôt Amazon de Montélimar (Drôme) sont "très préoccupantes", d'après un rapport d'expertise mené à la demande CHSCT, révèlent nos confrères de Capital ce vendredi 27 avril 2018

Selon l'enquête menée par un cabinet extérieur auprès de 256 salariés du site, un tiers des employés et 71% des cadres souffriraient d'insomnies. Ils feraient aussi l'objet de traitements injustes de la part de leurs supérieurs hiérarchiques, qui leur infligeraient des "interdictions de parler" et un "contrôle des interruptions pour aller aux toilettes."

Interrogé par Capital, Amazon dit prendre ce rapport "très au sérieux".

Sa publication intervient au moment où les conditions de travail d'employés d'entrepôts Amazon au Royaume-Uni ont été dénoncées par un auteur, qui s'est glissé dans la peau d'un préparateur de commande dans le cadre d'une enquête sur les bas salaires outre-Manche.

Selon James Bloodworth, des travailleurs "faisaient pipi dans des bouteilles", de peur de rater leurs objectifs en se rendant aux toilettes.

Amazon France a fait parvenir à Business Insider France la déclaration suivante: 

"En France, Amazon emploie plus de 5500 personnes. La sécurité et la santé de nos collaborateurs sont nos priorités. Amazon veille à offrir un environnement de travail sûr et agréable à ses collaborateurs avec des salaires compétitifs et divers avantages sociaux dès l'embauche. Le ressenti, les idées et les critiques de collaborateurs sont ce qui nous permet d'avancer. De nombreux outils sont à leur disposition pour donner directement leurs avis. Nous prenons ces retours très au sérieux,  car nous sommes convaincus que ce lien direct est la meilleure manière de comprendre et de répondre aux besoins de nos équipes."

Vous pouvez lire l'intégralité des révélations de Capital sur les conditions de travail chez Amazon à Montélimar ici

Cet article a été édité le 30 avril 2018 pour intégrer la réaction d'Amazon France.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Un auteur qui s'est infiltré dans les entrepôts d'Amazon au Royaume-Uni a rapporté que certains employés 'faisaient pipi dans des bouteilles' de peur d'être punis pour avoir pris une pause

VIDEO: Cette baignoire en forme de hamac est recouverte de feuille d'or 24 carats

Nouveau ! Découvrez BI Intelligence Profitez dès maintenant de notre offre de lancement ›

Contenu Sponsorisé

E.Leclerc encourage l'innovation pour répondre aux enjeux du commerce de demain

  1. nicolas

    dans tous ces métiers des centres logistiques, il y a des risques élevés provenant des nombreuses manutentions manuelles et déplacements dans les magasins, des dangers de l’utilisation de chariots automoteurs, de transpalettes, de rayonnages métalliques permettant le transport et le stockage des palettes ainsi que du stress de la préparation de commandes (notamment avec le système du « voice picking »), le tout dans une organisation soumise à des impératifs excessifs de rendement ; " La prévention des risques dans les centres de distribution " http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=444

Laisser un commentaire