Le robot Skypod d'Exotec solutions. Exotec solutions

Exotec solutions, startup basée à Lille et fabricant de robots autonomes adaptés à la logistique des acteurs du e-commerce, annonce une levée de fonds en série B pour un montant de 15 millions d’euros, menée par le fonds d'investissement européen Iris Capital aux côtés des investisseurs historiques 360 Capital Partners et Breega.

Elle avait déjà réuni 3 millions d'euros dans le passé.

Fondée en 2015 par Romain Moulin et Renaud Heitz, deux ingénieurs qui ont débuté leur carrière comme experts en robotique et logistique industrielles, Exotec a développé un robot autonome baptisé Skypod, "le premier système de préparation de commandes à s’appuyer sur des robots se déplaçant en 3 dimensions".

Face à des concurrents internationaux solidement financés, comme le rappellent Les Echos, les dirigeants de la société lilloise misent sur une technologie "unique" qui permet un gain de temps et une économie de 15 km de marche pour les préparateurs de commande.

Exotec dit que son robot est capable de se déplacer quatre fois plus vite et de monter cinq fois plus haut dans un entrepôt que des solutions classiques de transport de palettes ou les robots d'Amazon qui déplacent des étagères entières.

"Notre utilisation intensive des mathématiques et de l'IA nous permet d'avoir un produit agile, capable de s'adapter à tous types de client, et surtout de grandir avec eux. Vous faites face à une croissance de 15% de vos commandes? Nous ajouterons simplement 15% de robots", ajoute Renaud Heitz, directeur technique et cofondateur, cité dans un communiqué.

Le Français CDiscount en a déjà installé plusieurs dans ses entrepôts.

Concrètement, les robots d'Exotec récupèrent les produits dans l'entrepôt et les apportent aux équipes. Ces dernières peuvent ainsi se concentrer sur l'emballage et l'envoi des produits aux clients plutôt que de parcourir de longues distances pour récupérer des objets dans de hautes étagères. Les robots peuvent porter jusqu’à 30kg chacun. Ils se repèrent grâce à un système de scanner laser basé sur l'intelligence artificielle leur permettant de se déplacer dans l'espace de stockage.

Exotec Solutions compte passer de 200 à 1000 le nombre de robots produits en 2019. C'est une goutte d'eau comparé aux 45.000 robots installés par Amazon dans ses entrepôts.

"Mais il faut mettre ce nombre en regard de notre technologie qui nécessite quatre fois moins de robots", précise Romain Moulin à Business Insider France.

Le groupe américain a tout de même une longueur d'avance dans l'automatisation des tâches dites pénibles: il a racheté le fabricant Kiva dès 2012 pour 775 millions de dollars, lui permettant d'accélérer considérablement l'utilisation de ce type de machines, en multipliant tout simplement par 45 le nombre de robots installés en cinq ans.

C'est d'ailleurs ce rachat qui a donné l'idée aux créateurs d'Exotec de se lancer: "Amazon a rapidement fermé le département commercial de Kiva. Ça nous a mis la puce à l'oreille. C'était le début de notre réflexion sur le potentiel de ce milieu", confie Rimain Moulin.

Selon Iris Capital, d'ici à 2023, la logistique pèsera plus de 10 trillions d'euros dans le monde, soutenue par l'expansion du e-commerce.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Une enquête menée auprès de 256 employés d'Amazon à Montélimar dit que beaucoup ne dorment plus, ont interdiction de parler ou sont contrôlés pendant leurs pauses

VIDEO: Cette villa à 250 M$ est la demeure la plus chère à vendre aux États-Unis — voici à quoi elle ressemble