Voitures autonomes Ford en cours de test. YouTube/Ford Media

Après General Motors et Jaguar Land Rover, c'est au tour de Ford, un autre constructeur automobile historique, de s'associer avec Lyft, le principal concurrent d'Uber aux Etats-Unis. Cette alliance vise à déployer un service de voitures autonomes d'ici 2021.

Dans le cadre de cette collaboration, Ford et Lyft vont travailler ensemble à la conception d'un logiciel qui permettra aux véhicules du constructeur américain de communiquer via les applications pour smartphone de Lyft.

Le concurrent d'Uber avait dit qu'il proposerait une plateforme ouverte aux entreprises automobiles voulant déployer des voitures autonomes sur son réseau. Pour cela, elle travaille avec la startup Drive.ai spécialisée dans ce type de technologie ainsi qu'avec Waymo, une filiale d'Alphabet, la maison-mère de Google.

Les véhicules autonomes de Ford en test seront connectés au réseau de Lyft — et disposeront d'un chauffeur — mais dans un premier temps, les clients n'y auront pas accès, a déclaré à Reuters Sherif Marakby, vice-président de la division véhicules autonomes et électriques du groupe américain.

Avec cette alliance, Ford espère développer davantage ses services de mobilité et ainsi grossir son chiffre d'affaires. 

Ford a déposé un peu plus de brevets liés à la conduite autonomes depuis 2010 par rapport à son confrère General Motors: 402 contre 380 selon les données de Statista.

Mais General Motors a tout de même pris un peu d'avance sur Ford dans le domaine des voitures autonomes. Son partenariat avec Lyft date déjà de début 2016, sans oublier qu'il détient aussi 9% de Lyft, une participation acquise pour 424 millions d'euros en janvier 2016. De plus, General Motors a récemment affirmé être prêt à démarrer la production en série d'une voiture autonome.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 10 économies les plus compétitives au monde

VIDEO: Voici l’ultime sandwich pour vos barbecues entre amis — c’est le mélange parfait entre un hotdog et un hamburger