Les adolescents en 2018 disent être la génération la plus hétérogène et la plus tolérante de l'Histoire.
Theo Wargo/Getty Images


La Génération Z est la plus ethniquement hétérogène et la plus grande génération de l'Histoire des États-Unis.

Et ils sont les plus jeunes — le Pew Research Center les a récemment défini comme les personnes nées après 1997.

On se moque toujours un peu des adolescents. Et la Génération Z, avec son obsession pour Instagram et son rejet du travail, est prête à affronter le mépris de ses aînés.

On comprend mieux la Génération Z en prenant le temps de lui parler.

Business Insider a interrogé 104 jeunes américains issus de la Génération Z pour voir à quoi ressemblait la vie d'un adolescent en 2018. Voici leurs opinions, leurs rêves, leurs peurs et toute leur complexité.

À qui nous sommes-nous adressés?

Steven Ferdman/Getty Images

Business Insider a interrogé 104 jeunes de 13 à 19 ans. Ils viennent des États-Unis; de Caroline du Nord, de New York, du Michigan.

Nombreux provenaient de WeAreGenZ, un think tank animé par des jeunes américains issus de la Génération Z.

En moyenne, les adolescents ont leur premier smartphone juste avant leur 12ème anniversaire.

Theo Wargo/Getty Images

Environ 80% de ces adolescents ont eu leur premier smartphone lorsqu'ils avaient entre 11 et 13 ans.

Presque 3% des adolescents ont eu leur premier smartphone à huit ans et 6% à 15 ans ou plus.

  • "Nous sommes la première génération à avoir eu accès aux smartphones toute notre vie. On communique à travers les réseaux sociaux et par SMS, ce qui modifie complètement les dynamiques de communication" — 19 ans. 
  • "Dans notre génération, tout est instantané. Comme on a grandi à une époque où on peut envoyer des messages en un clin d'oeil, on est moins patient que les autres générations, parce qu'on est habitué à avoir tout ce qu'on veut rapidement. Mais notre génération est aussi très déterminée à montrer qu'elle est capable d'avoir de vraies réflexions et d'utiliser la technologie et les méthodes de communication qu'on nous a données, pour faire bouger les choses, malgré ce que pensent de nous les générations précédentes" — 15 ans.

La plupart des ados ont déjà eu un iPhone

Lucy Nicholson/Reuters

94% des jeunes interrogés ont déjà eu un iPhone.

C'est plus que ce que les autres études ont démontré, mais ce n'est pas choquant pour autant. La banque d'investissement et société de gestion d'actifs Piper Jaffray a découvert, lors une étude sur 6000 adolescents américains, que 84% d'entre eux prévoyaient que leur prochain téléphone serait un iPhone.

La Génération Z passe beaucoup de temps sur son téléphone.

Ahn Young-joon/AP

Selon l'étude, les jeunes passent un temps médian de cinq heures par jour sur leur téléphone. Mais ce temps varie considérablement. 

Les 25% qui passent le plus de temps sur leur téléphone y consacrent sept heures par jour — pratiquement chaque moment où ils ne dorment pas ou ne sont pas en cours. Les 25% qui passent le moins de temps sur leur téléphone y consacrent trois heures.

Les ados ont parlé de l'utilisation de leur téléphone à Business Insider:

  • "Aujourd'hui les adolescents sont totalement différents à cause des réseaux sociaux. Maintenant, on a accès à cette plateforme internationale où on peut insulter ou faire passer quelqu'un pour un imbécile auprès de millions de personnes en l'humiliant de façon anonyme, et beaucoup de parents ne savent pas comment aider leurs adolescents avec cela, surtout quand ils sont confrontés à l'anxiété, à la dépression etc." — 15 ans.
  • "On est tous connectés et on grandit plus vite, donc on a moins d'enfance traditionnelle" — 18 ans.
  • "Je pense que les jeunes d'aujourd'hui sont au fond les mêmes que dans le passé, mais on a clairement accès à plus d'informations et plus de moyens d'expression qu'avant" — 17 ans.

Ils y consacrent beaucoup de temps, mais beaucoup d'ados n'admettent pas qu'ils passent une grande partie de leur journée sur leur téléphone ou sur internet.

Andy Kiersz/Business Insider 

Lorsqu'on leur demande à quoi consacrent-ils la majorité de leur temps libre, 26% répondent qu'ils font des activités extra-scolaires non sportives.

Des études ont prouvé que les jeunes de la génération Z sont antisociaux et ne passent pas de temps avec leurs amis dans la vraie vie

Mais selon l'étude de Business Insider, il y a autant de jeunes qui disent passer la majorité de leur temps libre avec leur famille et amis (18%) que de jeunes qui disent consacrer ce temps libre à internet (18%).

Les réponses restantes étaient les activités artistiques, le sport et les jeux vidéos.

Les ados passent autant de temps sur leur téléphone que les adultes n'en passent devant leur télévision.

George Frey/Getty Images

En 2016, une étude de Nielsen a révélé que les adultes américains passent en moyenne cinq heures et quatre minutes par jour à regarder la télévision.

Selon Business Insider, les jeunes de la Génération Z regardent beaucoup moins la télévision que leurs prédécesseurs. Seulement un quart d'entre eux a affirmé regarder la télévision plus de quatre heures par jour. 

Un tiers d'entre eux regardent la télévision une heure par jour, ou moins. Selon AwesomenessTV, les jeunes de la Génération Z considèrent qu'ils préfèrent le cable pour regarder la télévision en famille (43%) ou pour dormir (33%).

Seulement 14% des adolescents regardent la télé, c'est presque 40% pour l'ensemble de la population américaine.

Andy Kiersz/Business Insider

En 2017, 37% des Américains s'informaient en regardant la télévision. Le chiffre s'élevait à 57% pour les plus de 65 ans. 

Les jeunes de la Génération Z ne sont pas friands des informations télévisées, selon l'étude de Business Insider, seuls 14% d'entre eux ont dit que c'était leur source principale d'information.

Six sur dix ont dit qu'ils préféraient s'informer sur les réseaux sociaux — et 10% ont dit qu'ils ne s'informaient pas du tout.

Seulement 2% des ados ont dit regarder la télévision par câble. Mais 60% préfèrent regarder Netflix, et d'autres services de streaming, et 28% penchent plutôt pour YouTube.

Seulement 5% des plus de 65 ans regardent la télévision avec un service de streaming, selon Pew Research.

"Il y a plus d'options que sur le câble, vous pouvez revenir en arrière, avancer rapidement, et regarder des anciennes séries comme Friends plus facilement", a dit un jeune de 15 ans à Business Insider.

La plupart des ados préfèrent le streaming  comme Netflix ou Hulu à la télévision.

Philippe Wojazer/Reuters

Le streaming séduit parce qu'il n'y a pas de publicités et il y a une grande variété de contenu. Les ados ont dit à Business Insider:

  • "C'est tellement plus facile de trouver quelque chose qu'on aime et de le regarder directement! Netflix propose beaucoup de séries et de films originaux." — 15 ans.
  • "Tu peux choisir ce que tu veux regarder et quand tu veux le regarder." — 14 ans.

YouTube séduit plus d'un quart des ados.

La YouTubeuse Akilah Hughes. YouTube/Akilah Hughes

Ils disent que c'est gratuit, que ça correspond à ce qu'ils aiment et que c'est parce que beaucoup de YouTubeurs sont des adolescents. Les ados ont dit à Business Insider:

  • "Les contenus de YouTube sont tellement plus divers, drôles et faciles à comprendre. Les trucs à la télé sont tellement dépassés. J'aimerais regarder Netflix, mais je n'ai pas les moyens de payer." — 16 ans.
  • "YouTube est plein de contenus que les gens créent pour distraire leurs fans, avec des jeux vidéos, des animations sur leur vie, ce qu'on ne trouve pas à la télé." — 14 ans.
  • "Les gens regardent des vidéos du monde entier et se divertissent." — 15 ans.

Les mots d'argot les plus utilisés du moment sont 'on fleek', 'slay' — en France, il y a aussi 'mood' et 'oklm'.

  • on fleek: se dit d'une chose parfaite, qui est exactement comme on voulait qu'elle soit — comme des sourcils "on fleek".
  • slay: une expression souvent utilisée par la chanteuse Beyoncé dans ses chansons, qui veut dire "j'assure" ou "je déchire".
  • mood: cela peut vouloir dire ambiance et humeur.
  • oklm: une expression du rappeur Booba qui s'est popularisée et qui veut dire "au calme".

On a demandé aux ados quelles applications ils utilisaient le plus, et ces trois là ont raflé la mise: Snapchat, Instagram et YouTube.

Rachel Murray/Getty Images for Teen Vogue

Trois quarts des répondants ont choisi Snapchat, Instagram et Youtube comme applications les plus utilisées. "Vous pouvez voir tout ce que les gens sont en train de faire", un jeune de 19 ans à Business Insider.

Snapchat et Instagram sont utilisés comme moyen de communication.

Donald Bowers/Getty Images for Samsung

Plus de la moitié des adolescents ont dit à AwesomenessTV qu'ils étaient plus facilement eux même en ligne. Les ados ont dit à Business Insider:

  • "J'adore Instagram parce que je pense que les photos disent plus que les mots." — 17 ans.
  • "Snapchat est le réseau social qu'on utilise le plus mes amis et moi." — 17 ans.

Ce sont aussi des moyens de chasser l'ennui.

Les ados ont dit à Business Insider:

  • "Je peux scroller et du coup je ne m'ennuie pas" — 18 ans.
  • "C'est divertissant et je trouve toujours quelque chose quand je m'ennuies" — 16 ans.

Twitter arrive en 4ème position.

Justin Sullivan/Getty Images

En 2016, Business Insider s'est rendu compte que les adolescents aimaient plus Twitter que les Millennials ou que la Génération X.

Ils ont dit à Business Insider:

  • "Je discute avec mes amis et je peux voir des trucs sur les shows ou les artistes que j'aime, ou des memes qui me font rire" — 14 ans.
  • "J'aime Twitter parce que parce que ça me permet de me tenir au courant de ce qui se passe dans le monde" — 17 ans.
  • "On peut facilement voir ce que publient les gens qui ne sont pas nos amis dans la vraie vie" — 15 ans.

Seulement 10% des jeunes ont cité Facebook parmi les applications qu'ils utilisent le plus.

Dan Kitwood/Getty

Le même message est sans cesse revenu: Facebook, c'est pour les parents, plus pour les jeunes. Les ados ont dit à Business Insider:

  • "Facebook c'est dépassé, et rempli de vieux." — 18 ans.
  • "Mes amis ne sont pas sur Facebook." —15 ans.
  • "Facebook est devenu un réseau social qui est en majorité utilisé par les parents, donc qui a perdu beaucoup de son attrait." — 17 ans.
  • "Peu de personnes de notre âge sont sur Facebook." — 14 ans.

Les ados communiquent par iMessage ou SMS mais aussi par messagerie Snapchat.

Jamie McCarthy/Getty Images pour le festival du film de Tribeca

Environ 57% des jeunes disent qu'ils utilisent surtout iMessage ou les SMS pour parler à leurs amis.

Plus d'un tiers ont désigné Snapchat, où les messages disparaissent une fois ouverts, comme leur principal moyen de communication, et presque 8% ont désigné les messages Instagram direct.

Seulement 1% ont désigné Facebook Messenger comme leur premier moyen de communication.

Même si Snapchat reste le deuxième moyen de communication préféré des ados, près de 20% d'entre eux ont déclaré l'utiliser moins.

Clemens Bilan/Getty

Beaucoup d'ados ont révélé être accro au maintien de leurs flammes sur Snapchat, qui correspondent aux jour consécutifs d'échanges de snaps avec une personne. Certains ont dit qu'ils accumulaient des centaines de jours consécutifs de discussion Snapchat, qui étaient représentés par un emoji flamme à côté du nom du contact ainsi que le nombre de jours consécutifs où ils ont échangé avec ce contact.

Une jeune fille de 15 ans a déclaré que ses amis avaient des centaines de flammes avec plus de 20 personnes.

Mais certains ont dit à Business Insider que l'utilisation des réseaux sociaux pouvait s'avérer épuisante:

  • "Les gens utilisent Snapchat pour maintenir leurs flammes. Même si les gens font encore ça, beaucoup de personnes disent qu'ils détestent ça." — 16 ans.
  • "Tout le monde sur Snapchat est fatiguant avec ces flammes." — 15 ans.
  • "Snapchat, c'est trop prenant." — 15 ans.

Les ados préfèrent écouter de la musique sur Spotify et Apple Music.

Lors de notre sondage, 26% des jeunes ont dit que leur application préférée pour écouter de la musique était Apple Music, alors que 60% ont désigné Spotify.

Malgré sa popularité pour ses contenus vidéos, YouTube n'a été désigné que par 4% des ados interrogés, comme service de musique le plus utilisé.

Les 10% restants étaient divisés entre Soundcloud, Pandora, iHeartRadio, Google Play, et Trebel.

Plus d'un tiers des jeunes de la génération Z disent que la technologie est le plus gros obstacle auquel ils devront faire face au cours de leur vie. 

Ils ont dit que la dépendance à la technologie est omniprésente au sein de leur génération. Les ados ont dit à Business Insider:

  • "Je pense que le plus grand obstacle pour ma génération va être de prendre du recul par rapport à la technologie. Les ados sont très accros à la technologie." — 15 ans.
  • "Nous ne sommes pas sympathiques dans la vraie vie parce que nous mettons trop d'énergie dans nos téléphones et nos réseaux sociaux." — 19 ans.
  • "Le plus gros obstacle va sûrement résider dans nos compétences relationnelles, notre capacité à tenir une conversation réelle efficace." — 18 ans.
  • "Les jeunes d'aujourd'hui sont plus préoccupés par leur image sur les réseaux sociaux et par la vie des célébrités que par le monde réel." — 17 ans.

Certains chercheurs affirment que les réseaux sociaux sont les raisons pour lesquelles la Génération Z présente des taux de grossesses et de consommation de drogues qui n'ont jamais été aussi bas.

Vivien Killilea /Getty Images

"Cette génération connectée satisfait tellement de réflexes de recherche de nouveauté par le biais des téléphones, qu'ils ont à peine le temps, ou l'envie, de poursuivre les vieux vices," ont écrit les chercheurs d'AwesomenessTV dans une récente étude.

Les adolescents sont moins susceptibles d'avoir des rapports sexuels, d'essayer des drogues, de boire de l'alcool et d'avoir d'autres comportements à risque classiques des adolescents — et certains pensent que c'est parce qu'ils sont obnubilés par la technologie. 

Le taux de natalité chez les adolescentes représente aujourd'hui un tiers de ce qu'il était en 1990. La consommation de drogues et les taux de consommation d'alcool sont également considérablement inférieurs à ceux des décennies précédentes. 

La politique est la deuxième plus importante préoccupation des jeunes.

Des manifestants dans un supermarché Publix le 25 mai 2018 à Coral Springs, Floride. Getty/Joe Raedle.

La courte vie des jeunes de la génération Z a été marquée par des bouleversements politiques et par des controverses devenues débats nationaux.

Les plus vieux membres de la génération Z se souviennent du 11 septembre 2001 et ont assisté aux élections présidentielles historiques de Barack Obama et de Donald Trump.

Les adolescents ont également pris part aux manifestations de sensibilisation au contrôle des armes à feu. Et les Américains sont plus que jamais convaincus que le changement climatique est une conséquence des activités humaines.

Les ados ont dit à Business Insider:

  • "La plus grande préoccupation pour ma génération sera l'environnement et la polarisation politique actuelle. Quand je dis environnement, je veux dire que ma génération devra trouver comment apporter des changements positifs pour la protection de l'environnement et pour la science de manière générale. En ce qui concerne la polarisation politique, ma génération devra évoluer dans un monde qui essaie d'être noir et blanc, mais qui a tellement de zones grises." — 19 ans.
  • "Il y a des troubles ancrés dans le monde entier et sans aucune solution évidente, notre planète meurt à petit feu" — 18 ans.

On voit les jeunes de la génération Z comme des guerriers de la justice sociale — mais ils sont tout aussi engagés en économie.

Matthew Cavanaugh/Getty Images

Environ 10% des jeunes pensent que la dette et l'économie seront le plus gros obstacle pour leur génération. Les frais de scolarité pour leurs études supérieures les inquiètent particulièrement.

Ils sont aussi concernés par les questions de justice sociale que par les questions identitaires;

  • "Honnêtement, les injustices sociales vont être extrêmement importantes tout au long de ma vie. Beaucoup de choses sont mises en avant et je ne les vois pas disparaître de sitôt." — 17 ans.
  • "Mettre fin aux violences policières qui visent les personnes noires." — 16 ans.

La santé mentale est une autre préoccupation majeure des adolescents.

13 Reasons Why/Netflix

Un quart de la Génération Z résume le moral de cette génération au mot "stressé". Et 17% ont opté pour "déprimé".

7% des ados ont dit à Business Insider que le santé mentale allait être un problème majeure pour la Génération Z. "Gérer et surmonter le stress, l'anxiété et la dépression," a dit un jeune de 17 ans à Business Insider.

Et comme tous les autres adolescents avant eux, certains ont dit que leurs plus grandes inquiétudes, sur le long terme, étaient liées à l'âge adulte et aux préjugés des générations précédentes.

Rogelio V. Solis/AP

Les ados ont dit à Business Insider:

  • "Notre plus grande difficulté sera sûrement d'apprendre à nous occuper de nous-même" — 14 ans.
  • "Je pense que notre génération va devoir sûrement surmonter le fait qu'on est pas aussi bien préparé pour l'âge adulte qu'on pense l'être. Même si on est politiquement bien informé, je pense qu'on ne l'est pas vraiment dans la pratique, si vous voyez ce que je veux dire. La plupart d'entre nous ne savent pas comment remplir un chèque ou payer des factures" — 15 ans.
  • "Montrer aux anciennes générations qu'on est plus que des enfants scotchés à leurs téléphones, qu'on a des opinions qui méritent d'être entendues, et des compétences à offrir, que les anciennes générations n'ont jamais eues! C'est l'avantage d'être né dans l'ère du numérique!" — 17 ans.

Bien que les adolescents aient beaucoup à dire sur la technologie, ce qui les préoccupe le plus en ce moment; c'est l'école. 

Andy Kiersz/Business Insider

Presque trois quarts des adolescents ont répondu que les admissions universitaires étaient leur plus grande source de stress.

"La plupart de mes amis et moi sommes toujours sur les nerfs. On est beaucoup confronté au stress dans nos vies, nous avons toujours trop de choses à faire," a dit un jeune de 17 ans à Business Insider. "En général, on a une vision beaucoup plus cynique et on se sent moins en sécurité (financièrement entre autres) en ce qui concerne notre avenir." 

La famille à la seconde place avec 10%, suivie par les amis et les activités extra-scolaires.

Les études d'art, d'ingénieur et de santé sont les choix les plus populaires.

Business Insider a interrogé ces jeunes sur les études vers lesquelles ils aimeraient se diriger, et certaines filières sont clairement sorties du lot.

Ils sont plus de 20% à vouloir se lancer dans des filières créatives, comme la danse ou le graphisme. Les études d'ingénieur et de médecine partagent tous les deux la seconde place du podium, avec presque 16% chacun. Les écoles de commerce, les autres filières scientifiques, et les sciences sociales se suivent.

Même si les adolescents disent que la technologie leur cause beaucoup de problèmes, ils restent convaincus que leur accès privilégié à l'information les rend plus uniques — et même meilleurs — que les générations précédentes.

L'adolescente activiste Amika George.The Pink Protest/YouTube

Les adolescents ont dit à Business Insider:

  • "Les adolescents d'aujourd'hui sont beaucoup mieux informés. Nous sommes capables d'avoir nos propres opinions sur de nombreux sujets, puisqu'on a la possibilité d'accéder rapidement aux divers arguments d'un débat sur internet" — 15 ans.
  • "Votre localisation géographique n'est pas importante et ne vous définit pas. Même si les États-Unis sont majoritairement une nation chrétienne, l'athéisme augmente et les cultures asiatiques , comme les mangas et la K-Pop, sont de plus en plus populaires auprès de la Génération Z et même auprès des Millenials" — 18 ans.
  • "La disponibilité de l'information permet à la Génération Z d'être mieux informée et moins désillusionnée que les générations précédentes" — 18 ans.

Et ils se disent plus tolérants et plus ouverts d'esprit que toutes les générations précédentes.

Steven Ferdman/Getty Images

En 2018, presque 3% des adolescents ne s'identifient ni comme une femme ni comme un homme — un bond significatif par rapport à l'année dernière. Presque la moitié de la Génération Z est issue de minorités, alors qu'ils représentaient 22% des enfants du Baby Boom.

Ils soutiennent une variété de mouvements sociaux, selon AwesomenessTV. Huit sur 10 soutiennent le mouvement Black Lives Matter, 74% sont pour les droits des personnes transgenres et 63% soutiennent le féminisme. 

Les adolescents ont dit à Business Insider:

  • "On a brisé de nombreux clichés de notre génération" — 17 ans.
  • "Aujourd'hui, les jeunes sont plus motivés à être le changement que les gens veulent vraiment voir dans le monde. Cette génération est plus déterminée à faire la différence dans sa vie et à voir le fruit de son travail" — 19 ans.

Version originale: Rachel Premack/Business Insider

Lire aussi : Le nombre de jeunes diplômés rêvant de travailler dans une grande entreprise recule — voici pourquoi

VIDEO: Les courbatures surgissent un jour après l'effort physique — voici pourquoi