L'écrivain Jean d'Ormesson, au salon du Livre de Paris en 2010. Wikimedia Commons/Georges Seguin

Emmanuel Macron a salué mardi "un prince des lettres" en Jean d'Ormesson, écrivain français décédé dans la nuit à l'âge de 92 ans après une vie qu'il voulut romanesque.

"Il était le meilleur de l'esprit français, un mélange unique d'intelligence, d'élégance et de malice, un prince des lettres sachant ne jamais se prendre au sérieux", écrit le chef de l'Etat sur Twitter.

"L'œil, le sourire, les mots de Jean d'Ormesson nous manquent déjà", ajoute-t-il.

Académicien depuis 1973, cet homme de lettres au verbe brillant et à l'oeil espiègle vécut dans et par les livres. Issu de la noblesse de robe, fils d'ambassadeur, le comte "Jean d'O" fut aussi journaliste et chroniqueur.

Normalien, licencié de lettres et d'histoire, agrégé de philosophie, il fut récompensé par plusieurs prix littéraires et entra dans la prestigieuse "Pléiade" en avril 2015. "Les honneurs, je les méprise, mais je ne déteste pas forcément ce que je méprise", disait-il avec une inaltérable malice.

Le journaliste Laurent Delahousse avait annoncé le 26 novembre dernier dans Le Journal du Dimanche qu'il s'attelait à la réalisation d'un film dont le premier rôle serait tenu par l'académicien.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La Station spatiale internationale est désormais équipée d'un outil permettant de détecter et de piéger les débris spatiaux potentiellement dangereux