Olivier Goy, fondateur et président du directoire, Marc Sebag, directeur du crédit et Patrick de Nonneville, COO de Lendix. Lendix

BNP, Crédit Mutuel Arkea, La Banque Postale, BPCE et Tikehau Capital ont un point commun: ces groupes ont tour à tour procédé à des acquisitions de startups depuis le début de l'année.

Elles ont respectivement pour nom Compte Nickel, Pumpkin, Kisskissbankbank, Dalenys et Credit.fr.

En 2017, la concentration dans le secteur de la fintech est à l'œuvre en France. A tel point que les levées de fonds ont ralenti au second trimestre, note KPMG dans son étude trimestrielle sur les tendances du financement des fintech dans le monde.

"Les venture capitalists étant davantage focalisés sur plusieurs cessions en cours pour un montant total annoncé de l’ordre de 500 millions d'euros", explique KMPG.

Néanmoins, au premier semestre, les levées de fonds ont déjà atteint la somme 71 millions d'euros selon le cabinet. En 2016, les levées de fonds avaient totalisé près de 192 millions d'euros selon Les Echos.

En revanche, les investissements ont plus que doublé dans le monde ces six derniers mois par rapport au premier trimestre à 8,4 milliards de dollars contre 3,6 milliards de dollars, à travers 293 opérations. 

C'est à peu près la même tendance en Europe, avec notamment le rachat de Vocalink par Mastercard pour 1,2 milliards de dollars.

Voici les 15 startups fintech qui ont au levé moins 12 millions d'euros en France en cumulé — auprès de fonds ou en s'introduisant en Bourse — selon les données publiques relevées par KMPG (et par ordre alphabétique):

14. Alan (assurance en ligne) — 12 millions d'euros levés

Alan

Alan.eu

13. Anaxago (financement participatif) — 12 millions d'euros

L'equipe d'Anaxago. Facebook/Anaxago

12. Finexkap (financement des entreprises) — 12 millions d'euros

11. Afrimarket (transfert d'argent) — 13 millions d'euros

10. Famoco (paiements) — 16 millions d'euros

9. Slimpay (paiements) — 16 millions d'euros

8. Lendix (financement participatif)— 19 millions d'euros

Olivier Goy, fondateur et président du directoire, Marc Sebag, directeur du crédit et Patrick de Nonneville, COO de Lendix. Lendix

7. PayFit (regtech) — 19 millions d'euros

Firmin Zocchetto, Payfit

Firmin Zocchetto, fondateur et PDG de PayFit. YouTube/itnumeric

6. Kantox (paiements) — 21 millions d'euros

5. Linxo (services bancaires) — 23 millions d'euros

4. Dalenys (paiements) — 38 millions d'euros

Jean-Baptiste Descroix-Vernier, fondateur et président de Dalenys. Dalenys

3. Compte Nickel (services bancaires) — 39 millions d'euros

2. HiPay (paiements) — 70 millions d'euros

1. Younited Credit (financement participatif) — 103 millions d'euros

Les fondateurs de Younited Credit : Thomas Beylot, Charles Egly et Geoffroy Guigou. Younited Credit.

Ce papier a été édité le 22 septembre 2017 pour intégrer les entreprises qui ont levé au moins 12 millions d'euros, selon les données publiques vérifiées pr KPMG.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La folie acheteuse du PSG menace la marque du Bayern Munich, selon un expert du secteur