Peter Thiel

Peter Thiel, le 31 octobre 2016. REUTERS/Gary Cameron

Peter Thiel est l'un des investisseurs en capital-risque qui a le plus réussi dans le monde.

Il est notamment connu pour avoir été l'un des premiers investisseurs de Facebook, mais il a aussi des parts dans beaucoup de startups valorisées à des milliards de dollars, comme Palantir, Stripe et SoFi. 

Comment Peter Thiel parvient-il à dénicher aussi facilement ces startups qui grandissent si vite ? 

Voici sa règle de base : chercher des startups qui ne peuvent pas être décrites parfaitement.

Peter Thiel a partagé son point de vue dans une interview avec Keith Rabois lors du KV CEO Summit cette année, organisé par le fonds américain de capital-risque Khosla Ventures. L'événement s'est déroulé en juillet, mais la vidéo de cette interview n'a été publiée que la semaine dernière

"Je pense que d'une certaine manière, les très bonnes entreprises ne pouvaient pas être décrites clairement... On ne pouvait pas trouver les mots justes. Ou elles étaient décrites, mais elles étaient catégorisées, ce qui était trompeur", dit Peter Thiel. 

Ce qui signifie que l'idée de la startup est tellement nouvelle qu'elle n'est pas facilement compréhensible par tout le monde.

Par exemple, Peter Thiel dit que la plupart des gens parlaient de Google comme d'un simple moteur de recherche, alors qu'en fait, c'était le "premier moteur de recherche alimenté par un robot". Même pour Facebook, dit-il, on disait que c'était juste un autre réseau social, alors qu'en réalité, c'était l'entreprise qui "a cassé les codes de la véritable identité" en ligne. 

Peter Thiel ajoute par ailleurs que l'on peut tourner cette règle dans l'autre sens : éviter les startups qui utilisent trop de mots à la mode. 

Donc si une startup se décrit avec des mots à la mode comme big data, cloud computing ou encore logiciel en tant que service, il est grand temps de fuir. 

"Quand vous entendez ces mots, vous devez vous dire que c'est une fraude et fuir aussi vite que possible", dit Thiel. "C'est comme un signe disant que vous êtes en train de bluffer, qu'il n'y a rien d'unique à cette entreprise."

Regarder l'intégralité de l'interview de Peter Thiel ci-dessous : 

Version originale : Eugene Kim/Business Insider

Lire aussi : La startup très secrète Palantir, déjà valorisée à $20Mds, vient de lever $20M auprès d'un seul investisseur