Boris Johnson a démissionné de ses fonctions de secrétaire au Foreign Office britannique. Ici à Downing Street, à Londres, le 28 juin 2018.

La crise s'intensifie au sein du gouvernement britannique. Après la démission dimanche soir du ministre en charge du Brexit, David Davis, c'est au tour de Boris Johnson, le ministre des Affaires étrangères, de claquer la porte. 

Les deux hommes s'opposent à la cheffe du gouvernement, Theresa May, qui cherche à négocier un "soft Brexit" maintenant des relations commerciales étroites avec les Etats membres de l'Union européenne. 

Comme les autres pro-Brexit du Parti conservateur, Boris Johnson et David Davis semblent favorable à une rupture plus nette avec l'UE.

La démission du ministre des Affaires étrangères n'a pas manqué de faire réagir le marché des devises. Résultat, la livre sterling s'affiche en repli par rapport à l'euro. Elle perdait 0,27% face à la devise européenne, à 16h38, à 1,13 euro. 

Cours de la livre sterling par rapport à l'euro, lundi 9 juillet à 16h38. Investing.com

Même constat face au dollar, la livre sterling reculait de 0,21% par rapport au billet vert à 16h37, à 1,33 dollar. La devise britannique avait pourtant bien résisté après le départ du gouvernement de David Davis. L'annonce de la démission de Boris Johnson, acceptée par Theresa May, a finalement effacé ses gains face à l'euro et au dollar. 

Cours de la livre sterling par rapport au dollar, lundi 9 juillet à 16h37. Investing.com

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le ministre britannique en charge du Brexit quitte le gouvernement de Theresa May

VIDEO: Cette invention devrait enfin résoudre ce problème que tout le monde déteste après une partie de beer pong