Satya Nadella, Microsoft

Satya Nadella, patron de Microsoft. Robert Galbraith/Reuters

Les activités de Microsoft dans le cloud ont tiré la croissance de 13% du chiffre d'affaires du groupe au quatrième trimestre de son exercice fiscal 2017, alors que l'ensemble des résultats du groupe ont dépassé les attentes de Wall Street. Microsoft a notamment profité d'un considérable gain fiscal sur son activité téléphonie désormais presque inexistante. 

L'action Microsoft gagnait 1% à environ 75$ par action dans les échanges après-Bourse jeudi.

Microsoft a annoncé les résultats suivants au dernier trimestre: 

  • Bénéfice par action (BPA) ajusté de 0,98$ contre 0,71$ attendus 
  • Chiffre d'affaires ajusté de 24,7 milliards de dollars contre 24,3 milliards attendus 

Notons que près de 0,23$ du BPA  provient d'un gain fiscal lié à la réduction progressive de la voilure dans son activité smartphone. Cela explique pourquoi les résultats étaient nettement plus élevés que ce que Wall Street anticipait.

Le chiffre d'affaires de Microsoft dans le cloud, le pôle toujours plus important de son activité, atteint 7,43 milliards de dollars, en hausse de 11% sur la même période en 2016. Dans la mesure où les marchés guettent une forte croissance dans le cloud, c'est très bon signe. La plateforme Microsoft Azure et les logiciels Windows Server sont des parties clés de l'activité cloud, surnommée Intelligent Cloud by Microsoft.

La suite logicielle Office, intégrée sous le chapiteau Productivity and Business Processes, a aussi enregistré un net bond de 21% de son chiffre d'affaires à 8,4 milliards de dollars. Cela comprend les traditionnels logiciels Office vendus dans les boîtes ainsi que la suite Office 365 distribuée par le cloud. Il y a désormais 27 millions d'abonnés Office 365.

Le segment More Personal Computing, dont font partie Windows, Xbox, Surface, et les restes de l'activité smartphone de Microsoft, a reculé de 2% à 8,8 milliards de dollars. Microsoft explique ce repli par le déclin de son activité téléphone.

Enfin, notons que le chiffre d'affaires de Surface a reculé de 2% sur un an, ce que Microsoft justifie par un effet de transition de Surface Pro 4 à la nouvelle Surface Pro, et l'introduction de l'ordinateur portable Surface Laptop.

Version originale: Matt Weinberger/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Elon Musk affirme qu'il a reçu l'autorisation pour lancer son train du futur Hyperloop entre New York et Washington