Rick Osterloh, responsable du hardware chez Google, va désormais directement prendre les commandes de Nest. REUTERS/Beck Diefenbach

  • Nest, l'entreprise qui conçoit des appareils ménagers intelligents comme des thermostats connectés, est réincorporé dans la division hardware de Google, supervisée par Rick Osterloh.
  • Nest a été une entreprise séparée sous l'égide d'Alphabet depuis 2015, car elle est considérée comme "un autre pari" par l'entreprise. 
  • C'est la première fois que l'une des entreprises considérées comme "autres pari" d'Alphabet est réintégrée à Google.

L'entreprise spécialisée dans les appareils intelligents appartenant à Alphabet, Nest, est réincorporée au sein de Google, ont annoncé les entreprises mercredi 7 février 2018. 

C'est la première fois qu'il est décidé que l'un des "autres paris" d'Alphabet ne devrait plus rester distinct de la maison-mère et cela remet en question le fait que Nest ait été considéré comme une entreprise à part en premier lieu. De façon générale, Alphabet poursuit une stratégie globale, qui consiste à lancer quelques entreprises tech indépendantes avec l'espoir de trouver la prochaine nouveauté en dehors des activités publicitaires en ligne très lucratives de Google.

Nest se retrouve sous la supervision de Rick Osterloh, chef de la division hardware chez Google. Ce service fabrique des appareils comme les smartphones Pixel et les enceintes Google Home. Nest fabrique des objets connectés comme des thermostats intelligents, des détecteurs de fumée et des caméras de sécurité. 

Google a racheté Nest en 2014 pour 3,2 milliards de dollars. Nest est devenu une entreprise à part en 2015, quand Google s'est réorganisé pour faire naître Alphabet — une entreprise qui comprend, outre Google, un groupe d'entreprises plus petites, comme le spécialiste de la conduite autonome Waymo, l'entreprise Verily dédiée aux sciences de la vie et l'entreprise Chronicle, qui développe un outil de cybersécurité. 

Mais Nest a traversé une période difficile à l'époque de Tony Fadell, son fondateur et DG. Cette personnalité de la tech est connue pour avoir aidé à la création du premier iPod. Un portrait datant de 2016 publié par The Information décrivait Tony Fadell comme un chef effronté, qui se coupait de ses employés. Tony Fadell a quitté le poste de DG de Nest quelques mois plus tard

Nest a alors recruté un dirigeant de Motorola, Marwan Fawaz, au poste de CEO. Marwan Fawaz restera dans la division de Nest et devra se référer à Nick Osterloh, rapporte CNET.

Sous Fawas, Nest a été mis sous pression pour lancer de nouvelles catégories de produits, quelque chose qui n'avait pas été fait depuis que Google a racheté l'entreprise en 2014. Nest a finalement lancé une suite de nouveaux produits en septembre 2017, dont un réveil intelligent et une sonnette équipée d'une caméra. Celle-ci n'a pas encore été commercialisée. 

Le fait que Nest rejoigne Google ne sera probablement pas une surprise pour beaucoup. En effet, il semblerait qu'Alphabet était en train de placer ses pions au fil de l'année dernière et même avant pour effectuer ce changement. En août 2016, beaucoup d'employés des logiciels de Nest avaient été réaffectés pour rejoindre la division hardware de Google

Pendant ce temps, la division hardware de Google a continué à se développer, grâce à l'intérêt grandissant de l'entreprise pour les téléphones Pixel et les enceintes Google Home. Alors que les efforts de Google pour le hardware s'accélèrent, il semblait étrange de garder Nest comme une entreprise à part, qui pourrait potentiellement être en compétition avec ce que Google avait en tête. Réincorporer Nest au sein de Google semblait inévitable selon de nombreux observateurs. 

Ceci remet en question la stratégie globale d'Alphabet, qui consiste à créer une poignée d'entreprises tech différentes avec l'espoir de tomber sur un domaine de nouvelle croissance, qui serait en dehors des activités centrales de Google. Depuis la formation d'Alphabet, aucun des "autres paris", dont Waymo et Verily, n'a réussi à connaître un grand succès. Les autres paris continuent à perdre de l'argent et n'ont pas réussi à générer un chiffre d'affaires significatif. Le succès d'Alphabet est encore très lié à la dominance de Google en tant que moteur de recherche et ses publicités en ligne. 

Access, l'entreprise de connectivité internet d'Alphabet qui comprend Google Fiber, semble être le prochain candidat en ligne de mire. Google Fiber a terminé ses projets pour s'étendre dans plus de villes en 2016 et l'entreprise vient d'annoncer qu'elle recrutait son 3e CEO en un an et demi. Des sources proches d'Access ont dit à Business Insider US qu'Alphabet voudra soit vendre Access à un tiers ou réincorporer l'entreprise au sein de Google. 

Voici l'annonce publiée par Rick Osterloh, chef de la division hardware chez Google. Un porte-parole de Nest a refusé de commenter l'annonce: 

Les maisons connectées ne sont pas simplement quelque chose qui appartient au futur. Elles permettent que des familles se sentent plus en sécurité grâce à des systèmes de sécurité connectés. Elles vous aide à économiser de l'énergie et de l'argent grâce à des thermostats intelligents. Et elles offrent de l'aide avec des kits mains libres et des réponses à un univers de questions grâce à des assistants intelligents à commande vocale. 

Depuis que Nest a rejoint Google il y a quatre ans, l'équipe a connu un dynamisme incroyable. L'entreprise a doublé sa gamme de produits hardware l'année dernière — en vendant plus d'appareils en 2017 que les deux années précédentes combinées. Pendant ce temps, Google a vendu des dizaines de millions de produits pour la maison rien que l'année dernière, puisque plus de gens utilisent désormais l'Assistant Google pour écouter leur musique préférée, contrôler les appareils connectés et s'informer sur leur journée. 

Pour continuer sur cette lancée, nous sommes impatients de réunir les équipes de Nest et de Google Harware. Le but est de dynamiser la mission de Nest: créer une maison plus réfléchie, une qui prend soin de ses habitants et du monde qui l'entoure. En travaillant ensemble, nous allons continuer à combiner le hardware, les logiciels et les services pour créer une maison qui est plus sûre, plus écologique, plus intelligente et qui vous aide à économiser de l'argent — grâce à l'intelligence artificielle de Google et l'assistant Google à son coeur. 

Nous avons déjà un avantage en matière de collaboration, car nos équipes ont déjà travaillé ensemble et aujourd'hui, nous sommes heureux que Nest fasse partie intégrante du grand pari de Google sur le hardware. 

Version originale: Steve Kovach/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: La Chine construit un énorme parc à 1,5Md$ dédié à la réalité virtuelle

VIDEO: Ce café à Londres est recouvert de plusieurs centaines de néons — certains viennent de films très connus