La valeur du fonds souverain de la Norvège, le plus important au monde, a atteint mardi le montant record de 1000 milliards de dollars à la faveur du dynamisme des bourses mondiales et de la vigueur de l'euro.

Créé en 1998 pour recueillir les revenus tirés de l'exploitation pétrolière et gazière afin d'en faire profiter les générations futures, ce fonds vaut désormais environ 2,5 fois plus que le produit intérieur brut de la Norvège, alors que les projections initiales portaient sur un pic à 1,3 fois le PIB au cours de la décennie 2020.

La mise à jour en direct de la valeur du fonds sur son site internet donnait à 10h34 GMT un montant de 7851 milliards de couronnes, soit 1000 milliards de dollars ou 835 milliards d'euros.

Placé sous la tutelle de la banque centrale norvégienne, ce fonds investit l'intégralité de ses ressources dans des actions, des obligations et des placements immobiliers à l'étranger, avec des participations réparties dans un total de 77 pays.

Il a des actions dans près de 9000 entreprises dont certaines des plus grosses valorisations au monde, comme Apple, Alphabet ou LVMH.

Quasiment deux tiers de ses actifs étaient ainsi des actions à la fin du deuxième trimestre, lui permettant de posséder 1,3% de la valeur globale des marchés actions dans le monde.

Avec 5,3 millions d'habitants, la Norvège représente moins de 0,1% de la population mondiale.

Le pays a récemment modifié ses règles budgétaires pour permettre au gouvernement de dépenser chaque année 3% de la valeur du fonds.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Bpifrance est le fonds souverain qui fait le plus de deals dans la tech depuis 6 ans — ce graphique montre à quel point