Le Paris St Germain a remporté la Ligue 1 en 2018. REUTERS/Pascal Rossignol

Coup de tonnerre dans le paysage audiovisuel français: Canal+, zappé, n'obtient aucun droit de diffusion sur la Ligue 1 sur la période 2020-2024.

C'est le groupe Mediapro qui obtient les plus importants, dont le sacro-saint match du dimanche soir lors duquel sont programmés les plus belles affiches (ainsi que le meilleur 3ème choix à chaque journée, cinq matches en direct, l'actuel Canal Football Club, des émissions le dimanche matin, en semaine).

En tout, la Ligue de football professionnel (LFP) empoche 1,153 milliard d'euros par saison, ce qu'elle espérait en lançant son appel d'offre deux ans avant la période de diffusion. Mediapro s'est engagé à créer une chaîne en France d'ici deux ans.

Inconnu du public français, Mediapro est un groupe audiovisuel espagnol constitué en 1994 qui détient la plupart de ses actifs en Espagne. Il est une filiale de la holding ibérique Imagina, dont le fonds chinois Orient Hontai Capital a pris le contrôle à 53,5% en février dernier pour un milliard d’euros.

Mediapro est particulièrement actif dans le secteur des droits TV sportifs. En plus de la Ligue 1, le groupe est également titulaire de la Ligue des champions en Espagne, de 8 matches sur 10 du championnat d'Espagne et des droits internationaux de cette même Liga.

>> À lire aussi - La surprenante entrée de Free dans le football

Sous l'impulsion du fonds chinois (dont les velléités semblent fortement internationales), Mediapro a récemment tenté une incursion à l'étranger en obtenant les droits de diffusion locaux du championnat d'Italie au nez et à la barbe du diffuseur historique Sky Italia.

Lundi, la ligue italienne a annulé l'attribution des droits 2018-2021 alors que Mediapro avait été désigné vainqueur en février... Selon la presse locale, c'est le refus de la part de Mediapro de verser une garantie bancaire avant de disposer des droits qui est l’origine de la décision du tribunal de Milan. Selon La Gazzetta dello Sport, Mediapro a désormais sept jours pour verser la somme prévue.

At least but not last, Mediapro est également présent dans le cinéma. Le groupe a notamment produit "Midnight in Paris" de Woody Allen, ainsi que la série "The Young Pope" avec Jude Law.

Mediapro est dirigé par l'entrepreneur catalan Jaume Roures, réputé proche des séparatistes.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Vivendi dégringole en Bourse après que Mediapro remporte la majorité des droits de la Ligue 1

VIDEO: Tarana Burke explique pourquoi elle a créé le mouvement #MeToo — et évoque son avenir