Roger Federer. Reuters

  • Roger Federer est sur le point de servir un ace financier.
  • Le joueur de tennis de 36 ans, sacré 20 fois champion au Grand Chelem, excelle au tennis mais aussi en dehors des courts.
  • C'est pourquoi Federer, qui revient à la compétition cette semaine, s'apprêterait à signer un nouveau contrat de sponsoring avec une marque de prêt-à-porter qui pourrait faire grimper de 193% ses revenus. 

En matière de contrats de sponsoring, c'est jeu, set et match pour Roger Federer. 

Le champion de tennis qui a remporté 20 Grand Chelem continue de cumuler les records de tennis, malgré son statut de sportif vétéran. 

Le joueur de 36 ans est le seul joueur masculin de l'ère des Open à avoir participé à 52 quarts de final consécutifs, le seul joueur masculin à avoir remporté le championnat de Wimbledon à huit reprises, et il affiche un ratio de victoires de 87,6% en surface dure — le plus haut de tous les athlètes masculins. 

Mais les succès de Federer ne sont pas exclusifs au tennis; il a aussi beaucoup de valeur en dehors des courts. 

Federer est récemment apparu dans le classement Forbes des 100 athlètes les plus riches. L'année dernière, sa fortune de 77,2 millions de dollars lui a assuré sa place au top des joueurs de tennis les plus riches et de 7ème athlète le mieux payé, toutes disciplines confondues. 

Mais cette année, il pourrait gagner bien plus. 

Cela viendrait du fait que son contrat de longue date avec Nike, estimé à 7,5 millions de dollar par an, a expiré en mars dernier — et bien qu'il n'ait pas signé un nouveau contrat, des sources suggèrent qu'il pourrait quitter le navire pour rejoindre la marque japonaise Uniqlo. 

Un partenariat de prêt-à-porter avec Uniqlo pourrait augmenter les revenus de Federer à 193%, dans la mesure où le Times estime ce nouvel accord à 22 millions de dollars par an.

Il n'y a aucune garantie pour que Federer signe avec Uniqlo, sachant qu'il a montré sa loyauté pour d'autres valeurs sûres en termes de sponsors, en renouvelant ses accords avec Mercedes-Benz et Lindt. D'après Forbes, il aurait également signé un contrat avec Barilla, estimé à 40 millions de dollars. 

Federer n'a pas pris part à une compétition de tennis depuis sa défaite contre Thanasi Kokkinakis, au second tour de l'Open de Miami en mars dernier, alors qu'il avait décidé de passer la saison de la terre battue pour être au mieux de sa forme pour le tournoi de Wimbledon de cette année. 

Il fera son retour à l'Open de Stuttgart cette semaine. 

Version originale: Alan Dawson/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Roger Federer dit ce qu'il aurait fait s'il n'était pas devenu joueur de tennis — et pourquoi il a choisi ce sport à la place

VIDEO: Cette assiette absorbante rend les plats moins gras