Extrait de "Altered Carbon" de Netflix. Netflix.

Netflix a vu les choses en grand pour 2018. En plus de 80 films originaux, la plateforme de vidéo en streaming par abonnement prévoit de mettre en ligne au moins une vingtaine de nouvelles séries originales pour cette nouvelle année, soit une nouvelle série toutes les deux semaines. 

C'est sans compter toutes les nouvelles saisons des productions originales dont la plateforme américaine dispose déjà.

Au total, le géant de la vidéo à la demande a annoncé un budget dédié aux contenus vidéo de 7 à 8 milliards de dollars pour 2018, dont au moins 25% seront réservés à la production originale. 

Voici les séries les plus attendues de Netflix en 2018, qui participent toutes, à leur manière, à construire la stratégie de diversification de la plateforme.

"Altered Carbon" — 2 février 2018

La sortie d'"Altered Carbon" est prévue pour le 2 février prochain, et Netflix a mis le paquet sur la communication pour la faire connaître. La nouvelle série d'anticipation, qui dépeint un monde dans lequel il est possible de transférer l'esprit des humains d'un corps à l'autre, est le mastodonte SF sur lequel la plateforme mise en ce début d'année. Pour la promouvoir, Netflix s'est payé un stand au CES 2018, le grand rendez-vous tech de Las Vegas, comme l'ont repéré nos confrères de Numerama le 11 janvier dernier. Ils y présentaient l'entreprise Psychasec, une startup fictive de la série qui promet l'immortalité à ses clients.

Objectif: Toucher les amateurs de science-fiction et réitérer les succès de "Black Mirror" (rachetée par Netflix en 2015).

"Everything Sucks" — 16 février 

Bien décidé à continuer d'exploiter le créneau de la "nostalgie des temps passés", Netflix va produire "Everything Sucks", une nouvelle comédie sur des enfants marginaux dans les années 1990. 

Objectif: Faire patienter les fans de "Stranger Things" avant la saison 3.

"Mon prochain invité n'est plus à présenter" de David Letterman — à partir de janvier

Capture d'écran de "Mon prochain invité n'est plus à présenter". David Letterman YouTube/Netflix

Le géant américain a su séduire David Letterman, présentateur de talk-show très connu aux Etats-Unis, pour présenter des épisodes d'une heure centrés autour d'interviews de stars. Le premier épisode, avec Barack Obama, est sorti le 12 janvier 2018.

Objectif: Se payer une star de la télé américaine et, avec un peu de chance, être repris partout grâce à des "guests" importants. 

"Disenchantment" de Matt Groening — 2018

Matt Groening, le célèbre créateur des "Simpson" et "Futurama", produira sa troisième série animée, "Disenchantment" en exclusivité pour la plateforme. Cette "comédie sombre" devrait ravir les fans du scénariste ainsi que les amateurs de séries animées comme "BoJack Horseman" (série Netflix) ou "Rick and Morty" et "Archer", très populaires sur la plateforme.

Objectif: Groening a un point commun avec Shonda Rhimes, un autre grand nom du paysage audiovisuel américain signé par Netflix en 2017. Leurs séries disposent d'une énorme communauté de fans, font de très grosses audiences — compter au moins 10 millions de spectateurs par épisode —, et durent sur le long terme. Leurs nouvelles séries peuvent devenir d'excellents produits d'appels pour capter de nouveaux abonnés, et réussir à les garder sur plusieurs années. 

"The Ballad of Buster Scruggs" des frères Coen — 2018

Alors que la chaîne câblée HBO travaille avec Steven Soderbergh et qu'Apple a convaincu Steven Spielberg de réaliser une série, Netflix peut se vanter d'avoir signé les frères Joel et Ethan Coen, qui écriront et réaliseront leur première série, "The Ballad of Buster Scruggs", prévue pour 2018. 

Objectif: Plutôt qu'un enjeu d'audience, ce genre de mini-série vise à montrer que Netflix est un acteur important du paysage audiovisuel mondial, capable d'attirer des stars comme ses concurrents. Ces productions lui apportent également un sceau "qualitatif" qui lui permettent de diversifier son audience et surtout de faire parler de la plateforme en étant repris dans les médias.

"Perdus dans l'espace" — 2018

Le casting original de "Perdus dans l'espace". CBS.

"Perdus dans l'espace" est un série américaine à succès de la fin des années 1960, qui connaîtra bientôt une seconde vie chez Netflix. Cette stratégie dite du "reboot", sur laquelle de nombreux diffuseurs américains ont misée ces dernières années, consiste à mettre la main sur une ancienne série (qui ne coûte pas grand chose à racheter) et la remettre au goût du jour. Elle l'a déjà fait en 2016 avec "Au fil des jours", une vieille sitcom diffusée entre 1975 et 1984, qu'elle a déterrée et est parvenue à rendre plus moderne tout en restant légère et enjouée. Sa deuxième saison est prévue pour ce 26 janvier. 

Objectif: Produire du contenu de "catalogue", qui n'est pas assez puissant pour être un produit d'appel capable d'attirer de nouveaux abonnés, mais qui séduira les habitués de la plateforme en quête de productions moins ambitieuses, mais divertissantes.

"Jessica Jones", "Love", "Grace and Frankie" et les autres

"Marvel's Jessica Jones". Netflix

A force de miser sur la création de contenus, Netflix dispose d'une bonne réserve de séries dont le fans attendent patiemment le retour. "Orange is the new black" — dont la saison 6 sera diffusé en 2018 — reste l'une des productions les plus populaires de la plateformes.

Alors que "House of cards" s'essouffle — et continuera sans le personnage de Kevin Spacey dans la saison 6 après des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre l'acteur —, d'autres séries sont très attendues, comme les retours en mars 2018 de la super-héroïne "Jessica Jones" (8 mars) ou "Love" (9 mars) la comédie romantique qui fait grincer des dents.

Objectif: Fidéliser le public et leur rappeler qu'ils ont bien fait de ne pas se désabonner de la plateforme, tout en développant des audiences de "niche". Les fans de "Narcos" (saison 4 en septembre 2018) ne sont pas forcément ceux qui regarderont la saison 4 de "Grace and Frankie" (saison 4 le 19 janvier), avait montré une étude de la plateforme, qui classe ses abonnés selon plus de 2000 catégories

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Netflix, Disney, Amazon, YouTube ont tout fait pour régner sur la vidéo en 2017 — et c'est un gros risque pour 2018

VIDEO: Des gens à Londres suivent un cours de yoga en buvant une bière fraîche — voici comment ça fonctionne