Le DG de Slack Stewart Butterfield. Crig Barritt / Getty Images

  • Slack, l'application de messagerie professionnelle très populaire, a levé 427 millions de dollars, et vaut désormais "plus de 7,1 milliards de dollars".
  • Au total, Slack a levé environ 1,27 milliard de dollars en capital-risque, notamment dans le cadre d'un tour de table de 250 millions de dollars mené par Softbank en septembre 2017, ce qui lui a valu une valorisation de 5 milliards de dollars à l'époque.
  • Cette valorisation rendrait beaucoup plus coûteuse son achat par une grande entreprise tech, et donc un peu moins probable. Mais l'entreprise s'est également montrée timide sur une potentielle introduction en bourse, soulevant des questions sur son plan de développement.
  • Pendant tout ce temps, Microsoft a renforcé Microsoft Teams, son propre produit de messagerie professionnelle.

Slack, l'application de messagerie professionnelle qui est devenue une tête d'affiche de la Silicon Valley, est sur sa lancée.

Tout d'abord, Slack a acheté la propriété intellectuelle HipChat d'Atlassian, qui était l'un de ses principaux rivaux. Ensuite, Microsoft a reconnu Slack comme un concurrent majeur de la suite Microsoft Office dans un dossier réglementaire officiel.

Slack peut aujourd'hui se féliciter d'une nouvelle étape avec un investissement de 427 millions de dollars mené par Dragoneer Investment Group et General Atlantic, avec la participation de T. Rowe Price, de Wellington Management et d'autres, incluant ses actionnaires déjà présents.

Cet investissement conduit à deux autres chiffres dignes d'intérêt: Slack est désormais valorisée à "plus de 7,1 milliards de dollars", selon un communiqué de presse. Depuis sa création, Slack a levé 1,27 milliard de dollars par des opérations de capital-risque. Cela comprend le méga-tour de 250 millions de dollars de septembre dernier qui valorisait alors Slack à 5 milliards de dollars, dans le cadre d'un tour de table mené par Softbank.

Slack profite également de l'occasion pour vanter sa croissance. Il compte 8 millions d'utilisateurs actifs quotidiens (DAU) et 70.000 comptes payants, contre 6 millions de DAU et 50.000 comptes payants en septembre dernier. A cette époque, Slack évoquait un chiffre d'affaires annuel récurrent de 200 millions de dollars, et la société n'a pas de chiffres plus récents à partager à ce jour.

Plus d'argent signifie plus de questions

Cela dit, cette levée de fonds soulève des questions pour l'avenir de Slack.

Cette valorisation de 7,1 milliards de dollars fait qu'il est beaucoup moins probable que Slack soit rachetée par une grande entreprise tech. Si Amazon, par exemple, devait réexaminer son intérêt pour l'achat de Slack, il faudrait probablement payer une forte prime par rapport à cette valorisation pour sceller un accord. Même pour une entreprise technologique gigantesque comme Amazon, ce serait un prix élevé.

Dans le même temps, Slack s'est montrée jusqu'à présent plutôt timide concernant une éventuelle introduction en bourse, refusant d'annoncer des projets dans un sens ou dans l'autre. Avec autant d'argent, cette sortie semble cependant devoir arriver tôt ou tard.

Pendant ce temps, Slack fait face à la menace persistante de Microsoft, dont le produit Microsoft Teams est livré avec la suite Office 365, très populaire dans les entreprises. Alors que Slack a ses fans, Microsoft exerce de son côté une influence significative sur ce marché professionnel, et la startup a donc du pain sur la planche.

Microsoft n'a pas encore pris de décision et a plutôt engagé des mesures pour rendre sa solution Teams plus compétitive avec Skype — récemment le géant a lancé une version gratuite de Microsoft Teams pour les plus petits groupes en espérant qu'ils passent ensuite à la version payante.

Alors, si la capacité à collecter autant d'argent, si rapidement, est une véritable victoire pour la capitalisation de la société, il incombe maintenant à Slack de montrer au monde qu'il peut affronter son concurrent beaucoup plus grand... et gagner.

Version originale: Matt Weinberger / Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Slack, qui compte désormais 8M d'utilisateurs actifs, serait en train de lever au moins 400M$

VIDEO: Cette brosse autonome et électrique veut laver vos dents en seulement 10 secondes — vous n'avez même plus à les frotter