Tim Cook

Tim Cook, le patron d'Apple. REUTERS/Beck Diefenbach

Tim Cook était de passage en France, ce lundi 9 octobre 2017. 

Le DG d'Apple s'est rendu dans les locaux de plusieurs startups françaises, d'abord en Normandie puis en Île-de-France.

Il s'est ensuite entretenu avec le président de la République Emmanuel Macron.

C'est la deuxième fois que Tim Cook se rend en France en moins d'un an. En février dernier, il avait notamment déjeuné avec le cofondateur et la cofondatrice de la startup VizEat, qui met en relation des voyageurs avec des habitants prêts à leur faire découvrir la cuisine locale.

Le parcours de Tim Cook en France, lundi 9 octobre 2017. Business Insider France.

Comme en février, Tim Cook n'a pas manqué de partager des photos de toutes ses rencontres sur son compte Twitter.

Voici toute ce qu'a fait le DG d'Apple lors de son passage en France ce lundi 9 octobre.

Il est allé en Normandie saluer les équipes d'un fournisseur, la startup Eldim.

De bon matin, Tim Cook s'est rendu dans les locaux de la startup Eldim à Hérouville-Saint-Clair, près de Caen, a rapporté un journaliste de Ouest-France.

Eldim fournit une technologie de mesure de précision qui est utilisée par Apple pour la nouvelle fonction Face ID de l'iPhone X, le smartphone très attendu qui a été présenté le 12 septembre dernier.  

Il a rendu hommage aux soldats américains au cimetière de Colleville-sur-Mer.

Tim Cook est ensuite allé visiter le cimetière américain de Colleville-sur-Mer, pour rendre "hommage à ceux qui ont payé le sacrifice ultime", a-t-il tweeté. Il a ajouté une citation gravée à l'intérieur de la chapelle: "Ne pensez pas seulement à leur mort. Rappelez-vous la splendeur de leur esprit."  

Il a ensuite rejoint la capitale pour rendre visite à My Little Paris...

A l'heure du déjeuner, Tim Cook a rencontré l'équipe de My Little Paris dans le neuvième arrondissement à Paris. "Le succès vient de leur créativité et leur passion", a déclaré le DG d'Apple. Où l'on apprend également que le DG d'Apple n'aime "ni le fenouil, ni l'aubergine". 

... avant d'aller féliciter l'équipe de CoachGuitar.

"Apprendre la guitare n'a jamais été aussi simple", annonce le site de cette startup française dont l'appli de cours de guitare interactif en ligne a dépassé les 6 millions de téléchargements. "Nous avons hâte de savoir ce que vous allez faire à présent", a souligné Tim Cook

Enfin, il avait rendez-vous avec Emmanuel Macron.

Les services de Bercy ont dû compter et recompter pour affiner le premier budget très attendu du quinquennat d'Emmanuel Macron. REUTERS/Ludovic Marin

C'est la première fois qu'Emmanuel Macron — élu président en mai dernier — et le DG d'Apple se rencontrent officiellement. Ils se sont vus à partir de 16h15, selon l'agenda du président.

Les deux hommes ont eu beaucoup de sujets à aborder, notamment en terme de fiscalité. Emmanuel Macron essaie actuellement de créer un consensus au niveau européen pour taxer les géants américains de l'internet qui pratiquent trop bien l'optimisation fiscale et dont Apple fait partie.

Le 30 mai 2017, le fisc français a ainsi infligé un redressement à la marque à la pomme de plusieurs millions d'euros. Championne des montages financiers en Europe, où la firme parvient à ne payer que très peu d'impôts, Apple est aussi dans le viseur de la Commission européenne, notamment pour ses activités en Irlande.

Cette rencontre a également lieu quelques heures après que le site Mac4Ever a rapporté qu'Apple devrait avoir une place officielle au sein de Station F, l'incubateur de startups financé par Xavier Niel qui a ouvert fin juin. L'information a été confirmée par un journaliste d'Europe 1 après le rendez-vous entre Emmanuel Macron et Tim Cook.

Il précisé également que la question des la" régulation des grands groupes de la tech" en terme de fiscalité a été abordée et que l'Elysée a affirmé qu'il "n'y a pas d'impasse du dialogue" (sic).

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le DG d'Apple vient de rendre visite à une startup du Calvados derrière la technologie de reconnaissance faciale de l'iPhone X