Passivdom

Passivdom

Fabriquer manuellement une maison de toutes pièces peut être à la fois chronophage et coûteux. Un nombre de constructeurs de maison ont ainsi choisi d'automatiser une partie du processus de construction — en imprimant les différents éléments de la maison.

Une nouvelle startup ukrainienne appelée Passivdom utilise une imprimante 3-D, capable d'imprimer des pièces pour les maisons de petite taille. La machine peut imprimer les murs, le toit et le plancher d'une maison d'un peu plus de 35 mètres carrés en environ huit heures. Les fenêtres, les portes, la tuyauterie et le système électrique sont installés dans un second temps par un ouvrier (humain).

Une fois terminées, les maisons sont complètement autonomes et mobiles, autrement dit elles n'ont pas besoin d'être branchées aux réseaux d'électricité et de plomberie extérieurs. De l'énergie solaire est stockée dans une batterie connectée aux maisons et l'eau est récupérée à partir de l'humidité de l'air, puis filtrée (ou vous pouvez verser de l'eau directement dans le système). Les maisons comportent également un système d'eaux usées indépendant.

Les maisons de Passivdom, vendues à partir de 31.900 dollars, peuvent être pré-commandées en Ukraine et aux Etats-Unis, et les premiers modèles devraient être livrés plus tard dans l'année.

Regardez à quoi elles ressemblent ci-dessous.

Le plus petit modèle de maison proposé par Passivdom fait un peu plus de 35 mètres carrés et coûte 31.900 dollars, dit à Business Insider US Maria Sorokina, responsable du marketing chez Passivdom.

Passivdom

Passivdom

Voilà à quoi ressemble la maison quand vous y entrez par la porte principale. Vous arrivez sur un grand espace, qui comporte une petite cuisine et de grandes fenêtres avec vue. 

Passivdom

Passivdom

Ce modèle ne comprend pas de chambre séparée, ce qui signifie que les habitants de la maison ont besoin d'un canapé convertible pour dormir. Une petite salle de bains se trouve par ailleurs près de la cuisine.

Passivdom

Passivdom

Passivdom propose trois modèles de maison, mais la startup peut aussi faire des modèles personnalisés. Les modèles premium sont livrés avec des meubles, mais celle photographiée ci-dessous est livrée sans meuble.

Passivdom

Passivdom

Les maisons permettent aussi de vivre sans le réseau, en toute autonomie.

Passivdom

Passivdom

"Nous devrions pouvoir vivre dans la nature, loin de la civilisation, tout en profitant du confort offert par une maison traditionnelle. Cette technologie peut nous permettre de vivre dans les bois, à la montagne, ou près des côtes — loin des gens et des infrastructures", dit Maria Sorokina.

Passivdom

Passivdom

Pour construire une maison Passivdom, l'équipe a dessiné le plan qui servira de base pour les imprimantes 3D qui se trouvent dans ses usines en Ukraine et en Californie. Couche après couche, le robot imprime le toit, le plancher et les murs d'une épaisseur de 20 cm, fabriqués en fibre de carbone, polyuréthane, résine, fibre de basalte et fibre de verre.

Passivdom

Passivdom

Des portes, des fenêtres, des appareils, une alarme, des panneaux solaires et des systèmes septique, électrique, de chauffage et de climatisation sont ensuite installés. 

Selon le modèle, le processus de construction peut prendre moins de 24 heures. Le design et la fabrication de plus grandes demeures, avec plus de demandes spécifiques et de finitions (comme celle montrée ci-dessous) peut prendre près d'un mois. Si une maison est pré-fabriquée, elle peut être livrée le jour suivant.

Passivdom

Passivdom

La startup estime que l'impression 3D est une technique moins coûteuse, plus efficace pour construire des maisons qu'elle peut vendre à un prix relativement abordable. "Plus de 100 millions de personnes n'ont pas de toit au-dessous de leur tête", a dit Maria Sorokina. "Il est nécessaire de construire des maisons abordables". 

Passivdom

Passivdom

Passivdom n'est pas la seule entreprise qui utilise l'impression 3D pour construire des maisons. Apis Cor, une startup basée à San Francisco, Dus Architects à Amsterdam, ainsi que Branch Technology de Chattanooga, dans le Tennessee disent qu'ils peuvent construire des maisons en seulement quelques jours ou semaines.

Version originale: Leanna Garfield/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici combien ça coûterait de vivre dans les maisons de nos héros de fiction