Au Venezuela, 1 million de litres d'essence coûte autant qu'une boîte de thon

Station service au Venezuela. Wikimedia Commons

Le Venezuela est empêtré dans une crise économique depuis des années. Outre la pénurie qui touche de nombreux produits, alimentaires, d'hygiène, de santé, le pays souffre d'une hyperinflation.

Résultat, une grande partie de la population a sombré dans la pauvreté. Et manger revient cher pour les Vénézuéliens. Beaucoup plus cher que d'effectuer un plein d'essence pour son véhicule.

Ainsi, pour une seule boîte de thon, il faut débourser 6,4 millions de bolivars, ce qui représente seulement 1,6 euro pour un Européen, mais aussi plus d'un million de litres d'essence au Venezuela, relève El País.

Dans la même idée, un kilo de viande coûte autour de 5,45 millions de bolivars (1,3 euro), soit le montant à payer pour 908.333 litres d'essence, et un kilo de tomates 2,2 millions de bolivars (0,5 euro), soit le prix de 366.667 litres d'essence, selon les calculs du quotidien espagnol.

L'inflation dans le pays étant galopante, ces rapports de prix peuvent rapidement évoluer. Le litre d'essence, indice d'octane de 95, coûte aujourd'hui 6 bolivars seulement. Il faut que dire que le Venezuela possède les plus grosses réserves de pétrole au monde. 

Le salaire minimum a récemment été triplé par le président Nicolas Maduro. En incluant un bonus alimentaire, il s'élève à près de 5,20 millions de bolivars, soit seulement 1,3 euro.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Un expert en crypto-monnaies prévient que le président vénézuélien pourra facilement manipuler le cours du Petro

VIDEO: La mode des licornes est loin d'être terminée — ce restaurant à Londres sert des milkshakes rose et violet en forme de l'animal fantastique

Nouveau ! Découvrez BI Intelligence Profitez dès maintenant de notre offre de lancement ›

Contenu Sponsorisé

Intelligence artificielle: pourquoi l'éthique est un enjeu clé

  1. Naz

    Sur de tes chiffres ? Ça choque personne ?

Laisser un commentaire