Le Centre de recherches conjoncturelles suisse de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich vient de publier la dernière édition de son indice KOF du marché de l'emploi des jeunes

Il évalue la qualité de l'emploi des jeunes dans 33 pays européens. Cet indice permet de savoir où les jeunes ont le plus de chance de trouver un bon travail.

La note globale — sur une échelle de 1 à 7 points — a été obtenue en croisant douze indicateurs répartis dans quatre catégories : "statut de l’'emploi", "qualité du travail", "système de formation" et "facilité d’'accès au marché de l’'emploi".

Le KOF note que la crise financière a eu un impact négatif sur le marché européen de l'emploi des jeunes.

La France ne fait pas partie du top 10, mais se place juste au-dessus de la moyenne.

Voici comment se classent les pays européens en matière d'emploi des jeunes, selon l'indice global KOF (dans l'ordre décroissant).

33. Italie : 3,79 — La dégradation du marché de l'emploi des jeunes est nette dans le pays, qui perd 7 rangs par rapport au classement de 2008.

32. Espagne : 3,80 — Le KOF s'inquiète du problème de l'emploi temporaire qui atteint un niveau alarmant.

31. Macédoine : 3,95 — Le pays situé dans la péninsule des Balkans a gagné deux places par rapport au classement de 2008.

30. Grèce : 3,96 — La Grèce a perdu 7 rangs par rapport à 2008, car les conditions de travail se sont dégradées. Le KOF note une situation préoccupante de l'emploi au seuil de la pauvreté.

29. Croatie : 4,10 — L'indice global du pays était encore de 4,75 en 2008. Une baisse du statut de l'emploi, passé de 4,93 à 3,13 points, plombe l'indice global.

28. Slovaquie : 4,45 — La Slovaquie est le seul pays à n'avoir pas changé de rang par rapport à 2008.

Slovaquie

Sculpture dans les rues Bratislava en Slovaquie. Flickr.com/Thad Zajdowicz

27. Bulgarie : 4,48 — En 2008, son indice KOF était de 4,65. Le pays gagne deux places.

26. Roumanie : 4,49 — Le KOF remarque une bonne progression de l'indicateur éducation, à 5,50 points, contre 4,34 en 2008.

25. Suède : 4,50 — Il y a eu un envol des contrats temporaires entre 2008 et 2010, mais cela s'est stabilisé depuis.

24. Portugal : 4,52 — Les notes sur l'emploi temporaire, l'emploi à temps partiel contraint et l'emploi au seuil de la pauvreté ont tous baissé de manière significative entre 2008 et 2014.

23. Irlande : 4,57 — Les conditions de travail se sont beaucoup détériorées dans le pays entre 2008 et 2014, souligne le KOF.

22. Chypre : 4,58 — Le pays a dégringolé dans le classement en perdant 17 places par rapport à 2008. En cause : une plus grande précarité de l'emploi.

21. Malte : 4,65 — Par rapport au classement KOF 2008, le pays a gagné trois places.

20. Turquie : 4,74 — Un des rares pays à avoir amélioré son indice KOF, la Turquie a progressé de 12 places.

19. Belgique : 4,75 — Le marché de l'emploi des jeunes s'est dégradé en Belgique comme dans beaucoup d'autres pays européens. En 2008, son indice KOF était de 4,92.

Belgique

REUTERS/Yves Herman/File photo

18. Royaume-Uni : 4,79 — Malgré une lègère baisse de sa note, le pays a gagné trois places dans ce classement.

17. Hongrie : 4,81 — Le pays occupait la 20e place du classement KOF en 2008, avec un indice de 4,96.

16. France : 4,86 — Son indice KOF était de 5,05 en 2008. C'est l'indicateur "statut de l'emploi" qui a le plus souffert de la crise financière, chutant de 5,45 à 5,06. Les 3 autres indicateurs restent stables.

15. Luxembourg : 4,90 — Dans son rapport, le KOF pointe du doigt la baisse importante de l'indice KOF "éducation" entre 2008 et 2014, qui est passé de 4,78 à 3,90.

14. Pologne : 4,93 — Le pays perd six places par rapport à 2008. A l'époque, son indice était de 5,36. 

Pologne

Manifestation contre le traité CETA — accord de libre-échange entre l'UE et le Canada — à Varsovie (Pologne). Agencja Gazeta/Kuba Atys/via REUTERS/

13. Slovénie : 5,02 — Le pays perd six places par rapport au classement KOF 2008, reculant sur trois des quatre critères d'évaluation.

12. République tchèque : 5,06 — Avec la Turquie, c'est l'un des seuls pays à avoir amélioré son indice KOF, qui était de 4,99 en 2008. Résultat : 7 rangs gagnés.

Republique Tcheque

REUTERS/Dan Hamilton-USA TODAY Sports

11. Finlande : 5,09 — Le pays prend quatre places de plus dans le classement sans avoir beaucoup progressé sur sa note globale. 

10. Lettonie : 5,14 — Son indice KOF en 2008 était de 5,31. Ce pays d'Europe du Nord a grimpé d'un rang par rapport à 2008.

9. Lituanie : 5,10 — Le KOF signale une baisse significative de son indice "éducation". Le pays a perdu 7 places par rapport au dernier classement. 

8. Estonie : 5,24 — Le pays européen ultra connecté parvient à se maintenir, malgré une dégradation des conditions de travail.

7. Islande : 5,31 — Le pays grimpe de trois places dans ce nouveau classement, notamment parce que l'accès au marché de l'emploi y est devenu plus facile, note le KOF.

6. Norvège : 5,41 — C'est l'un des rares pays à avoir obtenu une meilleure note sur les conditions de travail augmenter. 

5. Pays-Bas : 5,44 — Tous les indices sont en berne sauf celui de l'éducation, qui progresse de 4,63 (2008) à 5,02 (2014). 

4. Allemagne : 5,47 — Nos voisins d'Outre-Rhin voient trois catégories — "statut de l'emploi", "conditions de travail" et "facilité d'accès au marché de l'emploi — tendre vers le haut. Résultat : 5 places de gagnées.

3. Autriche : 5,51 — C'est l'un des rares pays à avoir un indice KOF supérieur à celui de 2008 (5,30). Le pays progresse fortement en matière d'éducation, passé de 3,74 à 4,58. A la clé: neuf places de gagnées. 

Autriche

Matthias Ripp/Flickr.com

2. Suisse : 5,70 — La Suisse perd sa première place dans ce nouveau classement, à cause d'une facilité d'accès au marché diminuée. Le score helvétique dépasse de près d'un point la moyenne des 33 pays européens.

Suisse

REUTERS/Arnd Wiegmann

1. Danemark : 5,74 — Les Danois chipent la première place aux Suisses, avec un indice KOF en hausse — 5,68 en 2008. Le Danemark fait mieux que la Suisse en matière d'éducation et de formation des jeunes.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il y a 10 000 embauches prévues par la tech en France en 2017 — et les spécialistes du marketing passent devant les développeurs