• Les fondateurs de WeWork, Adam Neumann et Miguel McKelvey. WeWork

    La startup de coworking WeWork loue des espaces de travail aménagés à des particuliers et entreprises.

  • Elle a levé 500 millions de dollars auprès d'un groupe d'investisseurs pour développer sa présence en Chine. 
  • Une autre levée de fonds ce mois-ci avait valorisé l'entreprise à 20 milliards de dollars. 

La startup spécialisée dans les espaces de travail partagés WeWork a bouclé une nouvelle levée de fonds d'envergure — cette fois de 500 millions de dollars — pour financer son expansion en Chine. 

Ce nouvelle injection de capital provient d'un consortium d'investisseurs incluant la société financière privée chinoise Hony Capital, le géant internet japonais SoftBank, Greenland Holdings, et China Oceanwide.

Ce tour de table arrive peu après que WeWork ait levé 760 millions de dollars une peu plus tôt ce mois-ci, qui avait valorisé l'entreprise à 20 milliards de dollars. 

WeWork a utilisé cette dernière levée pour créer une activité dédiée à la Chine, sous le nom de WeWork China. WeWork sera responsable de la gestion et des opérations de sa filiale chinoise tandis que SoftBank et Hony Capital détiendront une part minoritaire. 

WeWork s'est lancé en Chine l'année dernière, et possède déjà huit sites dans le pays. D'ici la fin de l'année 2017, l'entreprise à l'intention d'avoir 15.000 bureaux à travers tous ses sites de coworking chinois.

Adam Neumann, DG de WeWork, a fait la déclaration suivante:

"Depuis que nous sommes arrivés en Chine, il y a à peine un an, nous avons été capable d'établir une communauté dynamique de créateurs et d'entreprises, et nous ne faisons que commencer. Avec le soutien financier de Hony Capital et SoftBank et leur profonde expertise de la région, nous allons considérablement agrandir notre base d'adhérents en Chine et faire de WeWork une solution d'espace de travail et de communauté incomparable en Chine."

Le directeur financier de WeWork, Christian Lee, deviendra le directeur général de WeWork China et dirigera les bureaux de Shanghai où est basé le QG régional.

Version originale: Shona Ghosh/Business Insider UK 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : WeWork, l'entreprise de coworking qui simule la vie de startup, vaut plus que Twitter, Box et Blue Apron réunis